le vendredi 07 juillet 2017

Google Earth : les vidéos en direct débarquent

Le service du géant de Mountain View Google Earth, qui permet d'explorer le monde grâce à des vues satellites, s'améliore. Il intègre une nouvelle fonction depuis le 6 juillet 2017 : les vidéos en direct. Pour l'instant, il n'y en a que quelques-unes, mais l'objectif est, bien évidemment, d'en proposer de plus en plus afin d'améliorer l'expérience utilisateur.

On ne sait pas, pour l'instant, quels lieux disposeront d'une telle fonctionnalité qui relie Google Earth à des caméras placées un peu partout dans le monde.

Google s'associe à Explore.org pour les vidéos en direct


Pour réaliser cette nouvelle fonctionnalité, le géant Google s'est associé au site Explore.org, qui propose déjà des vidéos en direct. Le site est spécialisé dans les vidéos animalières et a placé des caméras visibles sur sa page web dans des parcs animaliers. On peut y découvrir, par exemple, un nid de Balbuzards pêcheurs.

Pour son projet avec Google Earth, ce sont des ours bruns qui ont été choisis : cinq caméras ont été placées dans le parc national de Katmai en Alaska. La migration annuelle des saumons sur la rivière Brooks attire en effet les ours bruns qui sortent de leur hibernation. Les cinq caméras offrent une vue sur ce moment particulier de la vie sur Terre, mais également dans la rivière grâce à une caméra sous l'eau.

Google Earth


Des vidéos disponibles directement sur le navigateur


Pour visionner ces vidéos en direct, il n'y a pas besoin d'outils spécifiques : tout est disponible sur le navigateur via le site de Google Earth. En cliquant sur l'une des caméras, c'est un flux Youtube qui est affiché dans une fenêtre pop-up.

Les vidéos disponibles sont le flux en direct, mais également des vidéos tournées précédemment montrant des moments clé. Idéal pour celles et ceux, comme les Français, qui ne se trouvent pas sur le même fuseau horaire que l'Alaska : quand il est 8 heures en France, il est 22 heures en Alaska... À moins de ne vouloir regarder que des images tournées la nuit, le flux en direct n'a que très peu d'intérêt pour les Européens.

Mais il y a fort à parier que d'autres initiatives permettront, à terme, d'avoir des vidéos en direct dans la plupart des fuseaux horaires du monde.

Modifié le 07/07/2017 à 09h17
Commentaires