le lundi 01 février 2016

Skybender : Google veut déployer la 5G via une flotte de drones

Google est en train de procéder à de nouveaux tests de drones à énergie solaire au centre spatial du Nouveau-Mexique.

Depuis quelques mois, Google aurait mis en place un nouveau projet secret baptisé Skybender. Ce dernier vise à construire plusieurs prototypes d'émetteurs-récepteurs positionnés sur divers drones. The Guardian, qui rapporte l'information, explique que Google occupe actuellement 1,4 km2 dans un hangar du terminal Gateway to Space construit par Richard Foster pour les vols spatiaux de Virgin Galactic.

SkyBender vise à expérimenter les transmissions dans le spectre des ondes radio avec une longueur de l'ordre du millimètre. En théorie, ces ondes à haute fréquence peuvent atteindre un débit de plusieurs Gbit/s et viennent se greffer sur la prochaine génération des standards de téléphonie mobile : la 5G.

Le débit ainsi obtenu serait environ 40 fois plus rapide que sur un réseau 4G et Google aurait pour projet de construire des drones autonomes et de les positionner un peu partout autour du monde. Un seul d'entre eux pourrait ainsi permettre à une région reculée d'être connectée à Internet. En revanche, la portée du signal serait 10 fois moins importante que pour une antenne 4G.

drone titan


Pour étendre cette portée, Google plancherait alors sur une antenne réseau à commande de phase, soit un groupe d'antennes élémentaires alimentées avec des signaux dont la phase est ajustée de manière à obtenir un diagramme de rayonnement plus important..

Skybender découle naturellement du rachat de Titan Aerospace effectué en avril 2014. La société est spécialisée dans la conception de drones fonctionnant à l'énergie solaire et Google avait d'ailleurs devancé Facebook sur cette acquisition.

La FCC, l'autorité de régulation des communications outre-Atlantique a donné le feu vert à Google pour poursuivre ses tests jusqu'en juillet prochain. Rappelons que Google a également son projet Loon visant à gonfler à l'hélium des ballons embarquant l'équipement nécessaire à la diffusion de signaux radio, en direction du sol ou des autres ballons situés à proximité.
Modifié le 01/02/2016 à 16h33
Commentaires