le vendredi 30 novembre 2012

Revenus : Google Play rattrape son retard, mais reste loin derrière l'App Store

Le cabinet d'analyste App Annie fait le bilan des revenus des plateformes d'applications Google Play et App Store, et met en avant que si Google gagne du terrain, Apple est toujours largement devant, réalisant 4 fois plus de chiffre d'affaires que son concurrent.

App Store Google Play
Spécialisé dans l'analyste de données mobiles, le cabinet App Annie dévoile des chiffres basés sur les téléchargements réalisés mois par mois sur les plateformes de Google et d'Apple, en prenant également compte les pays. Dans un document téléchargeable (PDF) on apprend que les revenus de l'App Store sont 4 fois supérieurs à ceux de Google Play. L'étude ne donne pas de chiffres exacts mais se base sur un index : de 100 points en janvier, Apple est passé à 120 en octobre. Néanmoins, Google, qui était en dessous de 10 en janvier, se situe désormais aux environs de 40, ce qui note une progression importante de l'ordre de 311% sur l'année, contre seulement 12,9% pour son concurrent.

Si Google Play n'est pas encore le lieu le plus favorisé pour l'achat d'applications, du côté du téléchargement, la plateforme rattrape l'App Store en affichant une croissance de 48% sur les 5 derniers mois, contre seulement 3,3% du côté d'Apple.

Cela suffira-t-il à Google Play pour attirer de nouveaux développeurs, qui privilégient encore aujourd'hui l'App Store, synonyme de davantage de revenus ? Une chose est sûre : les développeurs japonais tirent aujourd'hui leur épingle du jeu sur la plateforme de Google. En matière de revenus, le Japon a en effet doublé les USA en octobre (29% contre 26%) devant la Corée du Sud (18%) et, loin derrière, le Royaume-Uni (4%).

Malgré une hausse de popularité en matière de téléchargement et une hausse de ses revenus, Google Play a encore fort à faire pour rattraper l'App Store, mais affiche malgré tout une évolution encourageante pour les développeurs.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )