le lundi 27 juin 2011

Les voitures à pilotage automatique de Google autorisées au Nevada

Google voiture
L'Etat du Nevada vient d'adopter le projet de loi n°511, visant à autoriser les voitures à pilotage automatique à circuler sur ses routes. Google est à l'origine du projet : la firme de Moutain View a en effet transformé son concept présenté l'année dernière en réalité.

Rappelez-vous : en octobre 2010, Google présentait un concept de voiture dotée d'un pilote automatique. Au programme, caméras, de capteurs sensoriels et télémètre laser pour analyser l'état du trafic routier en temps réel. Le « conducteur » n'a qu'à entrer les coordonnées de sa destination, et le véhicule est capable de s'y rendre seul.

Une idée que la firme de Moutain View a transformée en réalité à travers deux véhicules, la Toyota Prius et l'Audi TT. Plusieurs prototypes ont été présentés par la firme en mai dernier, et certains journalistes, à l'instar de ceux de Mashable, ont pu tenter l'expérience.


Le Nevada vient donc d'adopter le projet de loi permettant à ce type de voiture de circuler légalement sur les routes de l'Etat : Google pourra ainsi expérimenter en condition réelle les 6 véhicules qui constituent sa flotte de base. Pour s'assurer de la viabilité du projet, le géant du Net s'était offert les services d'un lobbyiste de Las Vegas, David Goldwater, qui a expliqué aux parlementaires que les voitures à pilotage automatique sont plus sûres et plus économes en carburant.

A noter que Google n'est pas le seul à travailler sur des voitures à pilotage automatique et d'autres firmes, comme Volkswagen, sont sur les rangs. Si l'adoption de tels véhicules se propage à travers les Etats-Unis - et, à terme, dans le reste du monde - il y a fort à parier que la plupart des constructeurs automobiles leur emboite le pas. Il restera cependant à convaincre les automobilistes d'avoir une foi totale en leur véhicule.
Modifié le 11/07/2012 à 12h30
Commentaires