le jeudi 09 août 2012

Pinterest ouvre ses portes à tous les internautes

Le réseau social de partage Pinterest, jusque-là uniquement accessible par le biais d'invitations, vient d'ouvrir ses portes à tous les internautes. Une ouverture qui intervient quelques jours après les rumeurs de rachat potentiel de The Fancy, un service similaire à Pinterest, par Apple.

Cpature Pinterest
Lancé en bêta fermée en mars 2010, Pinterest a beaucoup fait parler de lui, notamment fin 2011, période pendant laquelle le site a connu grand gain d'intérêt. En février 2012, le réseau social attirait 17,8 millions de visiteurs, et était considéré en mars comme le troisième réseau social le plus populaire derrière Facebook et Twitter, d'après la firmeExperian. Un succès conséquent alors que le service n'était jusque-là accessible uniquement sur invitation.

La popularité de Pinterest vient principalement de son fonctionnement très simple, puisque le site se présente comme un mur sur lequel les utilisateurs peuvent épingler (« to pin » en anglais) des images selon des thématiques qui les intéressent. A l'instar de Twitter, il est possible de suivre les membres et de partager leurs trouvailles.

L'ouverture au public de Pinterest à cette période de l'année n'est sans doute pas entièrement due au hasard, et pourrait être liée à la rumeur de rachat du service similaire The Fancy par Apple. A l'image de Pinterest, The Fancy permet de créer des listes et des collections d'intérêts que l'utilisateur partage. Business Insider évoquait samedi un rapprochement du service avec la firme de Cupertino, qui envisagerait de le racheter selon le site économique.

Bien que plus petit que Pinterest en termes d'utilisateurs, The Fancy était valorisé à 100 millions de dollars à l'automne dernier - soit la somme soulevée par Pinterest lors d'un tour de table en mai dernier. L'ouverture du service d'épinglage virtuel à un plus large public devrait lui permettre de faire gonfler davantage sa base d'utilisateurs et de se démarquer encore davantage de la concurrence.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )