le samedi 23 décembre 2017

Un sextoy qui vibre au rythme des musiques de Noël

Les musiques de Noël sont désormais dans toutes les têtes : versions classiques, versions revisitées, version plus ou moins innocentes... on les connaît toutes et chaque année c'est pareil. Du moins, pour ce Noël 2017 les créateurs du vibro Crescendo ont imaginé une mise à jour quelque peu étonnante : rendre les musiques de Noël totalement Not Safe For Work.

Le sextoy Crescendo a été lancé en 2016 par l'entreprise MysteryVibes et est, depuis, un succès commercial pour la simple raison qu'il est programmable.

De la musique de Noël jouée par un sextoy ?


C'est probablement la version la plus originale qui ait jamais été faite des musiques de Noël : la dernière mise à jour de l'application mobile MysteryVibe permet désormais à ses utilisateurs et utilisatrices de sélectionner des classiques de Noël. L'appli va alors envoyer ces musiques au sextoy connecté Crescendo qui les transforme en vibrations pour le plus grand plaisir de celles et ceux qui l'utilisent.

La mise à jour n'ajoute pas grand-chose au principe même de Crescendo : il s'agit juste d'un petit clin d'oeil sexy à la période de l'année en question et d'une belle campagne de publicité pour l'entreprise. L'application MysteryVibe a été téléchargée plus de 30.000 fois ce qui signifie que le sextoy se vend plutôt bien.

Capture


La personnalisation totale de Crescendo


La possibilité de « jouer » les classiques de Noël sur le sextoy permet surtout à MysteryVibe de montrer à quel point le sextoy est personnalisable. Outre 48 types de vibrations pré-enregistrés il est possible en fait de créer tout et n'importe quoi avec un peu d'imagination et de temps. En outre, le sextoy s'offre un design modulable autant au niveau de la forme qu'au niveau des vibrations grâce à 6 moteurs distincts qui peuvent être actionnés en simultané ou indépendamment.

Pour lancer sa mise à jour, MysteryVibe a filmé des personnes et leur a demandé de reconnaître les musiques de Noël lorsqu'elles sont jouées par le sextoy. Un micro-trottoir très particulier...



Modifié le 19/12/2017 à 15h06
Commentaires