le jeudi 28 septembre 2017

Le premier téléphone-fidget-spinner est là !

Dans la série des objets dont personne n'a jamais pensé avoir besoin un jour, voici la toute dernière nouveauté : un appareil qui fait à la fois office de jeu pour les doigts et de téléphone. Cette évolution technologique, qui montre que le progrès est merveilleux et que l'Homme sait toujours ce qu'il fait, nous vient de Hong-Kong.

Pour l'instant, il faut se rendre en Inde pour espérer réussir à mettre la main sur cette innovation technologique qui, on en est sûr, ne manquera pas de faire de l'ombre à l'iPhone X d'Apple. Car même Apple n'a pas osé.

Découvrez le K188 le téléphone qui fait aussi fidget-spinner


La mode des fidget-spinner, ces jeux qui consistent en un roulement à billes qu'on fait tourner entre les doigts, a pris d'assaut le monde entier dans le courant de l'été 2017 avant de s'éteindre aussi vite. Il suffit de voir le prix des fidget-spinner, qui a littéralement fondu sur les marchés, pour s'en rendre compte : de plusieurs euros pièce ils sont tombés à moins de 1 euro pièce.

Si les Français et les occidentaux en général ont abandonné les hand-spinners, les Indiens semblent encore intéressés par cette mode, si bien que l'entreprise Chilli International a décidé de lancer une nouveauté : le K188. Ce hand spinner d'un nouveau genre fait également office de téléphone. Il fallait y penser !

Fidget Spinner telephone


Un simple téléphone pour quelques dizaines de dollars


Le K188 n'est pas un smartphone : n'allez pas chercher de connexion Internet ou d'écran tactile. Il s'agit d'un téléphone portable tout simple avec des boutons. Avec lui on peut... téléphoner (et peut-être envoyer des SMS). Ni plus, ni moins. C'est ce qui explique le prix annoncé entre 18 et 20 dollars. Un prix raisonnable pour un téléphone basique. Et en plus il fait office de fidget-spinner.

Avec son écran de 1,4 pouce et sa mémoire de 8 Go extensible, il supporte deux cartes SIM et peut être utilisé en bluetooth avec un autre smartphone.

Modifié le 28/09/2017 à 15h49
Commentaires