Les équipes de Stephen Hawking détectent des signaux extraterrestres

En quête de signes d'une éventuelle vie extraterrestre, l'astrophysicien Stephen Hawking aurait-il fait une découverte majeure ? Le programme Breakthrough Listen dont il fait partie annonce avoir détecté des « sursauts radio rapides » émis depuis une galaxie naine, située à 3 milliards d'années-lumières de la Terre.

L'origine de ces signaux demeure inconnue, mais leurs inventeurs n'excluent pas la possibilité qu'il proviennent d'une civilisation extraterrestre...

Dans une galaxie très lointaine


C'est sans conteste le programme de recherche le plus ambitieux jamais lancé pour tenter de prouver l'existence, à défaut de civilisations, du moins d'intelligences extraterrestres. Farfelu aux yeux de certains, le programme Breakthrough Listen s'est lancé dans une campagne de surveillance de près d'un million d'étoiles, dont une centaine au-delà de la Voie Lactée. Ses initiateurs, dont font partie la star mondiale de l'astrophysique Stephen Hawking et le milliardaire russe Youri Milner, s'étaient donné 10 ans pour détecter des signaux probants ; ils auront peut-être finalement été exaucés en moins de 2 ans.

Le 15 août dernier, les équipes de Breakthrough Listen ont obtenu la confirmation définitive d'une série de quinze pulsations émises depuis une galaxie naine (d'un diamètre inférieur à 40.000 années-lumières) située à 3 milliards d'années-lumière de la Terre. Ces pulsations, baptisées « sursauts radios rapides » (« fast radio bursts », FRB) ont été détectées une première fois en 2012 par le télescope Parkes en Australie.

vaisseau Ferrari 000


Origine naturelle... ou pas


En 2015, nouvelle série de pulsations : c'est la première fois que l'événement se répète en provenance de la même zone. En 2016, Breakthrough Listen parvient à localiser le foyer d'émission. Proviennent-elles d'une civilisation ou d'une intelligence extraterrestre ? La mission n'avance que prudemment cette hypothèse, mais sans l'exclure totalement. Il s'agit peut-être aussi d'un phénomène naturel.

Récemment découvertes (2007), les FRB restent rares. En 10 ans, les spécialistes n'en ont détectées qu'à une dizaine de reprises. Il s'agit d'événement énergétiques extrêmement violents, dégageant en quelques millisecondes autant de puissance qu'une étoile telle que notre Soleil. Concernant celles captées par Breakthrough Listen, la mission estime probable qu'elles proviennent d'une explosion à la surface d'une étoile neutronique dotée d'un champ électromagnétique très puissant. Mais il pourrait aussi s'agir, écrivent sur leur site internet les responsables de Breakthrough Listen, « de la signature d'une source d'énergie non naturelle, comme les réacteurs d'un engin spatial extraterrestre »... On se prend forcément à rêver !


Modifié le 08/09/2017 à 11h23
Commentaires