Produits reconditionnés : mieux que du neuf ?

Téléphones mobiles, téléviseurs, équipement image et son, informatique, électroménager... En 2015, 710 millions d'appareils électriques et électroniques(1), tous types confondus, ont été mis sur le marché. Une déferlante qui croît un peu plus chaque année, grâce aux innovations des constructeurs. Résultat : la course à la dernière nouveauté augmente nos dépenses... et nos déchets. Face à cette croissance exponentielle, un tout nouveau secteur se taille une place de plus en plus importante : celui du produit reconditionné.

A différencier de l'invendu ou de l'occasion, ce nouveau marché s'épanouit dans un contexte de crise économique et de préoccupation écologique. Mais choisir un produit reconditionné, est-ce toujours une bonne idée ?

Comment distinguer la bonne affaire de l'arnaque ? L'écogeste ainsi réalisé a-t-il un impact réel ? Peut-on tout de même se maintenir au fait des nouveautés technologiques ?

Produits reconditionnés : de quoi parle-t-on ?


Occasion ? Fins de séries bradées ? Vieux modèles démodés ? Le produit reconditionné n'a rien à voir avec tout cela. Il s'agit d'un équipement qui a été retourné par le client, pour des raisons n'ayant, en règle générale, rien à voir avec un dysfonctionnement (mauvais choix, changement d'avis...), ou encore d'un modèle d'exposition (le produit reconditionné le plus fréquent !).

Il a donc été au minimum déballé et manipulé, ce qui en fait techniquement un produit de seconde main.

Contrairement au produit d'occasion qui est immédiatement remis sur le marché en l'état ou à l'invendu stocké en prévision de ventes spéciales, le produit reconditionné retourne chez le vendeur où il subit une batterie de tests et de vérifications au sein d'ateliers ou d'usines spécialisées dans la remise à neuf d'appareils électriques et électroniques. Si des réparations ou des remplacements de pièces sont nécessaires, ils sont effectués.

reconditionneur smartphone reconditionné
Le produit passe entre les mains d'un "reconditionneur" qui peut effectuer des réparations si nécessaire ; crédits : Back Market

Au final, le matériel se présente en état « reconditionné à neuf » et est remis en vente moyennant une grosse remise, de l'ordre de 50% en moyenne, et jusqu'à 70% pour certains équipements !

Le produit reconditionné doit toujours être signalé comme tel, et les éventuelles réparations subies ou les petits défauts esthétiques doivent être signalés clairement avant l'achat. La transparence est primordiale pour faire de bonnes affaires !

Le marché du reconditionné est dominé pour l'heure par les téléphones mobiles. Rien d'étonnant, compte-tenu du dynamisme d'un secteur où les nouveautés s'enchaînent. En France, pas moins de 2 millions de smartphones reconditionnés ont été vendus en 2016(2) !

En moyenne, les consommateurs ont dépensé 260 euros pour leur nouveau téléphone. En 2014, 57% des Français se disaient prêts à tester le circuit du reconditionné pour leur équipement de téléphonie, et ils étaient 13% à avoir d'ores et déjà franchi le pas. Mais le marché des mobiles n'est pas le seul à voir émerger une importante demande pour des produits reconditionnés.

Ainsi, les tablettes et les PC portables et ultra-portables font également partie des équipements les plus recherchés.

Appareils photos et équipements image et son connaissent aussi le succès en version seconde main.

Pour l'instant, seul l'électroménager semble prendre son temps et ne décolle pas encore. Pourtant, là encore, de belles affaires sont au rendez-vous avec des tarifs pouvant afficher jusqu'à -70% !

Mais en la matière, le consommateur préfère encore le neuf ou, à la rigueur, les modèles d'exposition. Méfiance, craintes vis-à-vis du rapport qualité-prix, hygiène : la liste des points de blocage est longue.

Logo accessoire tablette

D'où viennent les produits reconditionnés ?


Pourtant, un produit reconditionné n'a pas forcément connu une longue période d'utilisation chez son précédent propriétaire ; il peut même ne jamais avoir servi... Concrètement, les équipements reconditionnés proviennent de trois filières :

- Les retours clients : dans le cadre d'une rétractation sous 14 jours après achat comme la loi le permet, assortie ou non d'une offre « satisfait ou remboursé ».

Le produit a été réceptionné, déballé, puis renvoyé. Il est neuf, la garantie constructeur est toujours valide et l'objet ne comporte aucune marque d'usage. Il est ré-emballé et estampillé « reconditionné à neuf ».

- Les retours SAV : l'équipement a été utilisé et a subi des dommages. Casse, chute, panne... Le client a fait remplacer son produit par un neuf.

L'appareil défectueux est, lui, envoyé en atelier de reconditionnement : des techniciens spécialisés vont passer en revue son fonctionnement, remplacer les pièces abîmées, résoudre les pannes. En sortie d'usine, il conserve une apparence similaire à celle du produit neuf, et le travail fourni reste imperceptible pour l'acquéreur.

La garantie constructeur ne s'applique plus, mais, de plus en plus souvent, les revendeurs d'équipements reconditionnés proposent leurs propres conditions, sans compter les labels désormais disponibles. Le produit est ainsi garanti 6 mois minimum.

- Les produits d'exposition et les produits d'occasion : ils se placent également sous la bannière « produits reconditionnés », bien que leur cas soit légèrement différent.

En règle générale, ces appareils n'ont subi que des tests d'utilisation sans réparations et souvent sans passer par un reconditionneur ; ils peuvent également présenter des traces d'usure ou d'utilisation.

Mais, revers de la médaille, la remise sur le prix initial est également beaucoup plus importante (-50% et plus !).

iPhone SE reconditionné

Pourquoi choisir le reconditionné ?


Quatre arguments de poids : le prix, le choix, la garantie et l'environnement !

Le prix

Qu'il ait à peine été sorti de son emballage ou qu'il ait connu de longs mois de démo dans le rayon d'un commerçant, le produit reconditionné reste un produit de seconde main.

Même si son état est parfait, légalement, il ne peut pas être vendu au prix initial. Suivant l'état d'origine de l'appareil avant reconditionnement, le nombre et l'importance des réparations effectuées ou encore, plus simplement, la génération d'équipement, la remise par rapport au prix neuf constructeur peut aller de -20% à -70%.

Sachant qu'un Français change en moyenne de téléphone mobile tous les 2 ans, cette solution s'avère rapidement intéressante !

Le choix

L'arrivée massive, chaque année, de nouveautés en matière de produits high-tech ou d'électroménager rend le concept d'obsolescence particulièrement concret.

A peine le dernier modèle de tablette ou de barre de son obtenu qu'il est déjà démodé avec l'apparition d'un nouveau modèle plus perfectionné...Et tout aussi, voire plus cher !

Bien peu de consommateurs peuvent aujourd'hui se targuer d'avoir les moyens de suivre l'évolution du marché en temps réel. L'offre de produits reconditionnés permet de se maintenir à jour, notamment pour la téléphonie qui est de loin le secteur qui évolue le plus rapidement. La large gamme de produits disponibles permet de s'offrir des produits très récents.

samsung galaxy s8

La garantie

D'accord, le reconditionné, ce n'est pas cher et on trouve de tout ; mais quid de la qualité ? La plupart des équipements ne sont plus couverts par la garantie du fabricant, mais les reconditionneurs appliquent leur propre garantie : pas moins de 6 mois, voire plus selon les enseignes.

Par ailleurs, face à l'explosion de l'offre, des labels et des certifications ont fait leur apparition. Parmi eux :

- Le Label Mobile Certifié Reconditionné décerné par l'association RCube.org, émanation de la Fédération des acteurs du réemploi, est le premier référentiel européen en matière de téléphones reconditionnés.

Il garantit que l'appareil est passé entre les mains de professionnels du reconditionnement.

- Apple propose son propre label de certification pour les produits de la marque, offrant, entre autres, une garantie standard de 1 an.

Enfin, les revendeurs de produits reconditionnés proposent leur propre échelle de notation pour chaque produit remis à la vente.

Ces grades décrivent l'état général de l'appareil, qu'il soit quasi neuf ou qu'on y distingue quelques marques d'usures. Bien sûr, le prix est modulé en conséquence.

L'environnement

Et s'il s'agissait du plus important challenge du marché du reconditionné ? La production d'équipements high-tech est génératrice de pollution, et l'offre exponentielle engendre des déchets dont il est difficile de se débarrasser.

L'obsolescence programmée et la course à la nouveauté entraînent l'exportation de millions de tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques vers des pays émergents où leur traitement, pour récupération de métaux rares mais aussi hautement toxiques entrant dans leur composition, est une véritable catastrophe écologique.

Le principe du produit reconditionné permet de prolonger la durée de vie des appareils et de ralentir la course au « toujours plus ». D'ailleurs, en 2016 et pour la première fois, le marché des téléphones mobiles neufs en France a subi une baisse de 6% !

recyclage téléphone

Les produits phares du marché


Ce sont les inconditionnels, les produits qui se vendent le mieux en reconditionné !

Le smartphone star de la marque à la pomme figure, comme souvent, sur le podium des ventes.

Le roi de la lignée des Galaxy !

Tous les avantages du PC portable professionnel (solidité, durabilité, garantie étendue) au prix du grand public.

Voir aussi la suite de notre article dédié à ce thème, Produits reconditionnés : comment acheter malin

(1) Source ADEME 2015
(2) Source Institut Gfk 2017



Modifié le 23/06/2017 à 11h50
Commentaires