Espace membre :
flechePublicité

7 messages
Filtrer ok

Résolu merci

... Merci
Edité le 10/10/2009 à 14:21
 
 
moi j'essaierais encore l'autre offre, voir si elle est encore valable ou non (évidement, si tu l'a envoyer promené tu peux oublier). Sinon, tant qu'il n'y a rien de signé, je ne pense pas que sa l'est une quelconque valeur (à moins que sa soit comme les bail au Québec, que tu peux faire sa oralement mais même là il faut que les papiers soit signer dans un laps de temps).

Je pense que le best sa serait de prendre des renseignements dans un centre d'emploi, voir même au prud'homme voir si un embauche comme tu le décris ai ou pas de valeur

Pour les panneaux, je te ne le conseil pas, sa serait se tirer une balle dans le pied et en même temps la police pourrait te donner une contravention pour trouble de l'ordre publique ou quelque chose du genre
 
 
PPTTPP a écrit:
Cet employeur a des relations au pôle emploi, y aller pour y exposer mon problème serait me créer un tord, pire : me tirer une balle dans le pied.
De même ils rendent des services gratuits aux policiers de la ville...
tu insinue quoi par là ?
comme ça fait mafia la façon dont tu nous raconte ça mais bon ça reste la vision de quelqu'un en colère (désolée mais je reste froide face à ce genre d'arguments, cette délation qui n'engage que toi )



sinon,
1) y-a-t-il eu promesse d'embauche écrite ou contrat signé ? parce que si non, tu n'as aucun recours !
il a très bien le droit de faire faire de l'intérim (heuu, il est passé par une agence ? )
2) quel est l'intérêt (selon toi biensûr) de faire une telle promesse à 2 gars s'il compte n'en prendre qu'un ?
3) et toi ? tu comptes faire quoi en attendant novembre ? rester trankilou chez toi ? continuer de chercher ailleurs puisque tu nous le dépeinds comme un margoulin... ?



Mon ami va finir sa semaine mine de rien, il va avoir sa réponse vendredi soir. Si elle est positive nous comptons aller tous deux le voir dès lundi matin, ça va lui faire un choc !
et après ?

tu penses qu'il va se passer quoi ? (il va pitetre vous zigouiler tous les deux ) (désolée)


En effet, il compte en effet ne pas renouveler le contrat d'un de ses gars qui terminera son contrat fin octobre (d'ailleurs tout c'est fait dans son dos, il n'est même pas au courant de l'affaire).
et tu insinue quoi par là ?
excuse moi mais si le mec a un CDD, le patron a parfaitement le droit de ne pas le renouveler à la fin du contrat (pour ce Y raisons... le mec ne convient pas, pb de compatibilité d'humeur, etc... )

je ne vois aucun mal à cela et d'alleurs le mec peut s'y attendre puisqu'il y a une date de fin

donc évite d'argumenter en disant du mal, ça ne fait que te déservir ce genre de comportement


Si je suis jeté comme une merde, je compte dès lundi faire le siège devant l'entreprise avec mon panneau : "*** Menteurs ! Promesses d'embauches non tenues ! Blablablabla" en interpelant ses clients. Y a t'il un risque d'amende/judiciaire ???
pure délation si tu n'as aucunes preuves
et oui il peut te trainer en justice je pense !
Animateur EAPC
 
 
PPTTPP a écrit:
Bonsoir à tous,
...
Bon alors arrete tout de suite, une promesse d'embauche n'est pas un contrat de travail.
De plus la semaine, que tu as fait est au final considérée comme période d'essai. Période ou l'employeur mais aussi l'employé peut mettre fin au travail quand il veut et sans donner la moindre explication et sans avoir la moindre compensation que ce soit du coté employer que employeur.

Le patron n'a fait que motiver ces troupes pour que le le travail soit fait, sans être hors la loi.

Maintenant, ce que tu comptes faire est stupide, mais à toi de voir, si te ridiculiser, et définitivement te griller vis à vis d'autres employeurs vaut vraiment le coup surtout que une promesse d'embauche n'est pas un contrat ECRIT...

Sinon un CDD, tu as obligation de faire tout le CDD (sauf si une période d'essai est prévu au début), et l'employeur a aussi obligation d'aller jusqu'au bout du CDD.
Par contre en aucun cas, un employeur a obligation d'embaucher après un CDD que le travail soit bien fait ou non... Fin de contrat, au revoir et merci...

Donc si tu as la possibilité d'un autre emploi ben prend le car, des patrons véreux tu en auras souvent, mais aussi des employés véreux t'en verras aussi... Par contre, les lois du travail ont été faite pour protéger les employés MAIS aussi les patrons donc ne pas faire de conneries stupides quand on est employé et en contrat avec un patron même si cela se passe mal...
 
 
Comme les autres

Ton idée est mauvaise.
Tu n'obtiendras rien des prud'hommes non plus

Tu vas depenser ton temps et ton energie sur quelques choses sans interet pour toi, voir meme de contre productif.

Bonne recherche d'emploi.
 
 
Bon alors déjà une promesse d'embauche même verbale peut engager l'employeur, tout est un problème de preuve. D'un point de vue juridique pour que celle-ci l'engage elle doit répondre à des critère précis, attention tu n'auras pas le poste pour autant, toutefois tu peux demander des dommages et interêts en réparation des préjudices subis :
La promesse d'embauche doit être ferme, adressé à une personne désignée et précise l'emploi proposé la rémunération et, éventuellement la date et le lieu d'entrée en fonction.
Ainsi à déjà été jugé comme valant engagement, une communication téléphonique au cours de laquelle il est assuré à un candidat que les résultat de test étaient satisfaisant, que ce dernier était embauché et qu'il pouvait alors démissionner dès lors que la date de la démission et la date de la communication téléphonique était concomitante (Cour d’Appel de Nancy 6 janvier 1987 n°86-2216). Bon cet arrêt de la Cour d’appel est a relativiser ça ne reste qu’une Cour d’appel, mais dans une première instance devant les Prud’hommes ça peut parfois fonctionner ça dépend beaucoup du Conseil des Prud’hommes dont tu dépends.
Toutefois si ton ami accepte de témoigner ça peut le faire. Dans l'idée si l'employeur est coutumier du fait, je serais tenté de dire, attend quelque jours que ton ami ait fini son stage et que l'employeur en prenne un nouveau et essayez d'obtenir un témoignage supplémentaire, voir deux autres si t’es pas pressé.
Et je te renvoi les divers conseils intervenu plus haut, consulte un avocat, renseigne toi auprès de ta mairie pour savoir où se trouve le point d’accès à la justice ou Maison du droit le plus proche. Tu pourras avoir une consultation gratuite ( à relativiser ce ne sont pas toujours des avocats qui sont présent) sinon vérifie aussi auprès de ton assureur si tu as une protection juridique qui couvre ce type de litige et dans l’affirmative fait les intervenir.

Concernant l’idée du panneau je te le déconseilles, ce monsieur pourrait envisager un dépôt de plainte pour diffamation, et il faudra alors que tu prouves ce que tu avances. Les conséquences pourraient être fâcheuses (12 000 euros d’amende en application de l’article 32 de la Loi du 29 juillet 1881 + dommages et intérêts en fonction des préjudices subis par ce dernier ), ensuite ça peut (mais là j’ai un doute j’avoue que le pénal n’est pas mon fort) être considéré comme trouble à l’ordre public sur le fondement des articles 431-3 et suivant du code pénal.

Sur ce, et pour répondre à certain ici, répondez à ce type de question quand vous avez les compétences nécessaires, et après avoir vérifié la réglementation, et la jurisprudence... Voir les gens faire du droit quand ils n'y connaissent rien c'est parfois soulant. Vous vous laisseriez opérer par votre boulanger vous? Non donc chacun son domaine de compétence
Edité le 10/10/2009 à 12:27
 
 
 
     
7 messages
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité