Espace membre :
flechePublicité

33 messages
Filtrer ok

Asus Eee Note EA800 : une liseuse électronique qui met l'accent sur... l'écriture

Asus a aujourd'hui prématurément dévoilé par le biais de son site Internet un produit qu'on connaissait jusqu'à présent sous le nom d'' Eee Tablet '. En attendant une tablette concurrente de l'iPad et consort, celle qu'il conviendra désormais d'appeler ' Eee Note EA800 ' est en fait une liseuse de livre électronique, mais pas seulement.

222 x 139 x 11 mm pour 520 g
L'' Asus Eee Note EA800 ' s'articule autour d'un écran monochrome à encre électronique d'une diagonale de 8 pouces (20,3 cm) affichant 16 niveaux de gris sur une définition XGA (1024 x 768 pixels). Ce procédé d'affichage imite pour rappel le papier et en partage les avantages et les inconvénients. Il est notamment dépourvu de rétro-éclairage, ce qui lui confère une grande autonomie (13 à 10 heures avec ou sans Wi-Fi).

Cet eReader se démarque de la concurrence en mettant l'accent sur l'écriture. Il exploite pour ce faire une dalle à induction électromagnétique de Wacom, qui permet de crayonner au moyen du stylet adéquat avec une résolution de 2540 dpi et 256 niveaux de pression.

L'' Eee Note ' abrite en outre 4 Go de mémoire interne, un emplacement pour carte mémoire microSD, une connectique USB, une connectivité Wi-Fi G, un haut-parleur de 1 W, un microphone, une batterie de 3700 mAh et… un capteur à 2 millions de pixels ! Son micrologiciel (firmware) prend naturellement en charge le format standard du livre électronique, l'ePub, mais aussi, et c'est plus rare, les fichiers Microsoft Office, en plus du PDF, du JPEG ou encore du MP3.

Apparue sur le site d'Asus, l'' Eee Note ' sera commercialisée à une date et pour un prix inconnu.

[S3772146W200 ...
 
 
Aaah... Une vraie valeur ajoutée à la liseuse !
La technologie wacom pourrait attirer les graphistes comme moi, qui rêvent de pouvoir numériser en direct les croquis qu'ils font en déplacement !
Y'a juste un truc bizarre : la résolution d'écran annonce un pixel de 0.15mm de côté environ, à mettre en relation avec une précision de détection de 0.01mm... L'affichage risque d'être un peu grossier par rapport au dessin... Et puis faudra voir la suite logicielle qui va avec pour exploiter tout ça.
 
 
Au vu de l'image de bas, à gauche, elle a un sacré angle de vue
 
 
C'est l'avantage de l'encre electronique, ça rend comme une page de papier dont le contenu est modifiable rien a voir avec un écran rétro éclairé.
 
 
Euh...
256 niveaux de pression, mais 16 niveaux de gris.
Je ne suis pas certain que l'on puisse véritablement exploiter toute la sensibilité de cette dalle à induction, du moins peut-être pas directement avec la "tablette".
 
 
"[...]et… un capteur à 2 millions de pixels !"

Un capteur de quoi ?
 
 
Les liseuses commencent à devenir vraiment intéressantes !
Reste à connaître le prix et à espérer de un suivi correcte (des mises à jours).

J'espère qu'on peux prendre des notes et "écrire" sur les livres électroniques !
Modérateur Windows / Petites Annonces - Ventes et achats - OS alternatifs
 
 
"[...]et… un capteur à 2 millions de pixels !"

En regardant la photo du dos de l'appareil, je pense voir un objectif a peu près au milieu.
Surement ça, le capteur 2 mp

"256 niveaux de pression, mais 16 niveaux de gris.
Je ne suis pas certain que l'on puisse véritablement exploiter toute la sensibilité de cette dalle à induction, du moins peut-être pas directement avec la "tablette"."

Ca c'est une fort bonne question

J'attends surtout de connaitre le prix.
 
 
S'il s'agit bien d'un capteur photo, le problème va être la prise de vu compte tenu de la "rapidité" de rafraichissement d'une dalle e-link, non ? Sinon ce reader apporte un véritable vent de fraicheur à la catégorie, avec toutes ces fonctions !

256 niveaux de pression, mais 16 niveaux de gris.
Je ne suis pas certain que l'on puisse véritablement exploiter toute la sensibilité de cette dalle à induction, du moins peut-être pas directement avec la "tablette".

Ça dépend, les niveaux de pression peuvent se traduire par une largeur de pinceau plus importante, ce n'est pas qu'une question de couleur (non ?).
 
 
Ya que moi que ça choque 10, 13h d'autonomie avec un écran e-ink?
 
 
C'est vrai que d'habitude c'est bien plus !
Peut être le coté tactile ou "induction" qui "bouffe" de l'énergie.
Modérateur Windows / Petites Annonces - Ventes et achats - OS alternatifs
 
 
Tasderon a écrit:
Ya que moi que ça choque 10, 13h d'autonomie avec un écran e-ink?

C'est vrai que je ne comprend pas ... ce ne sont pas des écrans qui sont censés consommer uniquement lorsqu'on tourne une page ? S'il n'y a pas de rétro éclairage, en quoi l'appareil a-t-il besoin de consommer de l'électricité lorsqu'on lit ? L'autonomie est vraiment ridicule quand même
Des éclaircissements ?
 
 
G07C a écrit:
Ça dépend, les niveaux de pression peuvent se traduire par une largeur de pinceau plus importante, ce n'est pas qu'une question de couleur (non ?).
Cela dépend des "outils". Si tu as un outil qui imite un crayon à papier, la pression du stylet sert à donner un trait plus ou moins foncé. Si tu as un outil qui imite un pinceau, la pression du stylet sert à donner un trait plus ou moins épais. Il peut y avoir aussi des outils qui font intervenir plusieurs paramètres en même temps.


Styx-Sublime a écrit:
Tasderon a écrit:
Ya que moi que ça choque 10, 13h d'autonomie avec un écran e-ink?

C'est vrai que je ne comprend pas ... ce ne sont pas des écrans qui sont censés consommer uniquement lorsqu'on tourne une page ? S'il n'y a pas de rétro éclairage, en quoi l'appareil a-t-il besoin de consommer de l'électricité lorsqu'on lit ? L'autonomie est vraiment ridicule quand même
Des éclaircissements ?
Sur le site d'Asus il est marqué ceci :
Continuously Reading and Writing:
Wireless off: 13.5 hours
Wireless on: 10 hours
Standby : 10 days
On peut penser qu'ils ont fait une moyenne entre l'autonomie uniquement en lecture et l'autonomie uniquement en prise de note. De plus la dalle à induction électromagnétique de Wacom doit utilisé continuellement un peu d'énergie même hors prise de note.
Edité le 23/11/2010 à 20:16
 
 
Très intéressant.
 
 
Sympathique liseuse, les caractéristiques sont alléchantes. Je ne vois pas trop ce qu'il fait la "le capteur de 2Mpxl", un appareil photo?! Bon soit. Sinon, le système wacom, c'est a voir, mais la qualité même de l'e-link va être l'élément qui va saturer son utilité (niveau de pression, résolution, absence de couleur).

Je pense que les 10-13 d'autonomie ne viennent pas de l'e-link, mais qu'il supose une utilisation continue de la tablette, avec le système tactile allumé (a mes souvenir, chez wacom, le stylet est passif, il tire l'énergie necessaire au travers de la tablette).

Très interessante tout de même, les liseuses avance dans la bonne direction avec cette eee-note.

@Celizior : l'angle de vision est de 180° dans toute les directions, normal, c'est de l'e-link, ça n'a rien avoir avec les dalle LCD, est s'approcherait plus d'un Écran magique de notre enfance (le truc plein de sable avec un cadre rouge et les 2 molettes qu'il fallait tourner pour déplacer un curseur qui dessinait sur la plaque un trait).
 
 
J'ai cru comprendre qu'une couche tactile sur un affichage d'encre électronique réduisait très sensiblement le confort de lecture de celle-ci (ce qui est évidemment le point crucial d'une liseuse).

Si l'idée est séduisante pour ceux qui veulent aussi s'en servir pour prendre des notes ou dessiner, il reste à tester donc la qualité de lecture pour savoir si c'est réellement une belle avancée.

Par contre à la capture de l'interface je reste sceptique sur la présence de tout un tas de fonctions (photos, calendrier, organiseur, etc ...) avec cette tentation de vouloir concurrencer les tablettes, ce pour quoi une liseuse n'est pas fait. Il vaut mieux se concentrer à l'essentiel (lire du texte ) et en profiter pour faire des prix réduits, plutôt que de vouloir faire un tas de choses en moins bien avec un tarif moins attractif.
Edité le 23/11/2010 à 22:10
 
 
@vornoff, ce que j'ai pu lire de l'article, ce n'est pas du tout du tactile comme tu le connais, la, c'est la technologie "tablette graphique" qui est utilisé (comme la bamboo de wacom), elle se place en dessous de l'écran et non au dessus, et on peut même mettre des feuilles par dessus l'écran (je crois que ça peut monter a pratiquement 1 cm). Cela implique l'utilisation d'un stylet spécial.

D'après encore ce que j'ai pu lire dans l'article, elle représente plus le condensé de tout les blocs papiers classiques, allant du cahier de note, l'agenda, bloc de croquis, livre.... Au final, ça ne veux pas avoir des vocation supplémentaire que ceux qu'il est déjà possible avec du papier, un crayon et une colle (le capteur photo serait ainsi une forme d'ajout de polycopié dans ton classeur). Après, le lecteur MP3 par exemple, j'ai plus l'impression que c'est les développeurs qui se sont dit que leur machine a tout a fait les capacité de réaliser une tel chose assez simplement et que c'est quand même bête de passer a coté d'un truc qui ajoute un gros plus valu a la bête.

La liseuse traditionnelle est assez passive, on ne créer rien, c'est à associer a une bibliothèque. Cette liseuse a l'inverse, permet de créer des documents, elle est donc bien plus qu'une liseuse comme on l'entend, c'est du papier électronique. J'imagine que l'idée de base, c'est que les livres ne sont qu'une utilisation du papier, le papier à la base, c'est fait pour être écrit dessus pour ensuite être consulté.
 
 
@vornoff: non, la présence d'une couche tactile ne signifie PAS OBLIGATOIREMENT une réduction de la lisibilité, cela dépend de la réalisation, par exemple, SONY avait de gros problème de reflets avec la génération précédente de liseuses tactiles, complètement résolu semble-t-il avec la dernière génération (PRS-350/650), j'ai testé ces 2 modèles (enfin surtout le 650) chez Darty le week-end dernier, je n'ai constaté aucune gêne. La couche tactile est, si j'ai bien compris, passée derrière la dalle d'affichage, elle n'a donc plus aucun effet visuel. Et ça ne semblait pas gêner son bon fonctionnement, je n'ai pas raté un seul clic sur l'écran, ça m'a semblé assez précis et réactif.
Par contre, 10 à 13H d'autonomie pour une liseuse à encre électronique, merci mais non merci.
 
 
Asus Eee Note EA800 n'est pas à proprement parler une liseuse électronique.
une liseuse est avant tout pour lire un livre par exemple.
Dans le cas de Eee Note il s'agit plus d'une tablette destinée à la prise de note, au graphisme, croquis.
Il servira comme un carnet de bord pour un artiste, etc. D'ou la technologie Wacom...
Une liseuse électronique est plus passive, on lit un livre, on écoute de la musique en outre, mais on n'est pas à vocation créative.
Donc je comprend pas pourquoi, Clubic parle de liseuse alors qu'il n'est pas présenté comme liseuse.
Pour le prix, on parle de 250 euros, dont si c'est bien le cas, ça promet ! De moins espérons que ça se confirmera.
 
 
ca coute combien ce truc ?
 
 
     
33 messages
Filtrer ok
Vous devez être connecté pour écrire un message !

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité