Roomonitor : le boîtier qui détecte les locataires bruyants

Une start-up espagnole a mis au point un sonomètre, Roomonitor, qui permet d'alerter les propriétaires d'appartements en cas de nuisances sonores de la part des locataires.

Roomonitor : un sonomètre pour lutter contre les troubles du voisinage


Alors que les locations entre particuliers, notamment au travers de la plateforme Airbnb, ont explosé, les problèmes de nuisance sonore se font de plus en plus nombreux. Pour lutter contre ce phénomène, la start-up espagnole Smart Things & Friends a mis au point Roomonitor, un sonomètre qui enregistre le niveau sonore et peut communiquer grâce à une connexion Wi-Fi combinée à un logiciel.

Roomonitor tarifs espagne

La start-up a défini trois niveaux de bruit et si, en l'espace de sept minutes, cinq pics de bruit au niveau le plus élevé sont détectés, le sonomètre déclenche l'alerte en envoyant un SMS et / ou en appelant le locataire et / ou le bailleur (ou l'agence de location).

Roomonitor à l'assaut de l'Europe


1 500 exemplaires de Roomonitor ont été vendus en Espagne depuis sa sortie en mars 2016, principalement à des agences de location, pour 149 euros puis 9,99 euros par mois. Pour l'année 2017, la start-up espagnole ambitionne d'en écouler 15 000, dont 2 000 en dehors de l'Espagne.

Les destinations touristiques où les offres de location Airbnb sont les plus nombreuses sont les principales cibles de Smart Things & Friends. Paris était dans un premier temps visé en priorité par la start-up, mais la moindre affluence des touristes suite aux attentats sur le sol français, qui s'est répercutée sur les locations entre particuliers, y a diminué la demande potentielle pour ce genre de services. Néanmoins, en février 2017, l'agence parisienne de locations touristiques Absolu Travel a équipé 30 de ses appartements du Roomonitor. En revanche, la demande est forte du côté de l'Angleterre, qui devrait être le principal marché à l'étranger de la firme espagnole.


Modifié le 24/03/2017 à 14h20
Commentaires