le jeudi 07 février 2013

Dropbox souhaite s'immiscer davantage au sein d'iOS et Android

La société Dropbox renforce ses ambitions sur le secteur du smartphone et annonce l'introduction de nouvelles interfaces de programmation pour les développeurs.

Logo Dropbox pour iOS
En lançant iCloud, Apple proposait aux éditeurs tiers un ensemble d'outils afin que les données créées au travers de leurs applications puissent être automatiquement sauvegardées sur l'espace de stockage en ligne de l'utilisateur. C'est précisément ce chemin que souhaite suivre Dropbox.

Via son blog réservé aux développeurs, l'équipe annonce la publication de Sync API, un ensemble d'interfaces simplifiant l'intégration du service au sein d'une application concues pour Android ou iOS. Ces dernières « permettront à votre application de fonctionner avec Dropbox comme s'il s'agissait d'un système de fichier local sur l'appareil », est-il ainsi expliqué.

Sync API prend automatiquement en charge divers processus qu'il s'agisse de la mise en cache des documents pour un accès en mode déconnecté, la vérification de changements de fichiers ou encore de la synchronisation transparente de ces derniers vers son compte. Pour Dropbox, le but est de simplifier davantage sa technologie afin qu'elle s'intègre dans un maximum d'applications.

Dropbox souhaite donc se positionner face à iCloud et Google Drive sur iOS et Android et proposer une véritable alternative à l'intégration de SkyDrive sur Windows Phone. Rappelons que la société souhaite également s'immiscer sur d'autres types d'appareils qu'il s'agisse des TV connectées ou des ordinateurs de bord des voitures.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )