Microsoft souhaite renforcer son service SkyDrive

Windows Live Skydrive logo
Outre la nouvelle interface Metro, Windows 8 s'inspirera également de Windows Phone en intégrant directement le service de stockage Windows Live SkyDrive et en déployant ce dernier auprès de millions de consommateurs.

En revenant sur les derniers travaux réalisés sur le service de stockage en ligne SkyDrive, Omar Shahine et Mike Torres, tous deux responsables du développement du produit, partagent une étude permettant de mieux cibler les besoins des consommateurs en matière de stockage en ligne afin de redessiner une stratégie pour l'avenir de Skydrive.

Sur ce marché l'on discernerait aujourd'hui quatre catégories de services. La première consiste à proposer le stockage des fichiers tel que le font SkyDrive ainsi que d'autres concurrents comme Dropbox. La seconde permet de créer des sauvegardes de manière automatique pour les répliquer sur différents terminaux et sans pour autant proposer un accès aux fichiers sauvegardés ; c'est notamment la stratégie suivie par Apple sur iCloud. L'équipe fait également mention des applications web totalement hébergées comme Google Documents et Evernote. Enfin la dernière catégorie inclut netflix, Spotify ou Pandora qui, en proposant un service en streaming, repensent la notion de propriété du contenu.

Skydrive


En s'intéressant à trois groupes d'utilisateurs, Microsoft met en lumière les besoins de chacun afin de rendre l'intégration de SkyDrive très compétitive face à la concurrence. Ainsi, 75% des étudiants feraient usage d'un outil permettant le partage de données, qu'il s'agisse de l'email ou de services tels que Dropbox et Google Docs. Microsoft ajoute : « en fait, 75% des utilisateurs de Dropbox se servent également de Google Docs », ce qui créerait des conflits dans les versions des documents utilisés ainsi que des problèmes d'incompatibilité.

Le groupe des technophiles présente tout autant de problèmes. En effet, il s'agit de discerner les besoins des adeptes des gadgets qui posséderaient au moins trois terminaux, à savoir : smartphone, tablette et PC. Si iCloud semble effectivement répondre à cette demande, MM. Shahine et Torres ajoutent : « moins de 10% de ces gens possèdent des appareils accueillant le même système d'exploitation ». Enfin les photographes amateurs ou professionnels nécessiteraient pour leur part de gros espaces de stockage autorisant la sauvegarde de plusieurs dizaines de gigaoctets avec des besoins très précis pour le partage de ces clichés.

Reste à connaître la manière dont le service Windows Live SkyDrive évoluera et s'il répondra effectivement aux besoins de chacun.
Modifié le 12/07/2012 à 09h52
Commentaires