Espace membre :
flechePublicité

// Délit de sale gueule dans la semaine de Flock !

« J'Accuse ! » Plus que jamais, Flock se place en défenseur de la veuve et de l'orphelin (et des dames anti-téléchargement maltraitées, aussi) et dénonce les injustices de l'actu de la semaine. Sous vos yeux ébahis, voici 4 dessins qui n'ont pas été sous-traités par des enfants chez Foxconn, c'est promis. Bon week-end !
Partager ce diaporama
Image: 1/4
Publiée par Audrey OEILLET

le samedi 20 octobre 2012


   
  • Des jeux pour tous les âges ! Flock
  • L'arroseur arrosé ? Flock
  • Des jeux pour tous les âges ! Flock

    Flock
  • Flock
  • Flock
  • Flock
Crédit : DR
 
Alors que la France vient de se doter d'un référentiel des métiers du jeu vidéo, en Chine, Foxconn admet avoir employé des enfants dans l'une de ses usines. La raison ? L'entreprise est sous l'eau pour la production de la Wii U, et avait un besoin urgent de main d'œuvre. C'est là qu'on voit la différence entre la Chine et la France dans l'industrie du jeu vidéo : en Chine on fait travailler des enfants de 14 ans, tandis qu'en France on emploie des stagiaires de 25 ans. Tout ça pour jouer à Mario Kart, eh oui.
C'est la grosse soupe à la grimace à l'Hadopi : malgré les résultats éloquents de la Haute autorité — ben oui, 18 dossiers transmis à la justice seulement, ça veut bien dire que les gens ne piratent plus et qu'Hadopi est efficace, m'enfin ! — cette dernière est victime de « dénigrement systématique » et d'un « délit de sale gueule ». Il ne manquait plus que les larmes de Marie-Françoise Marais lors de la conférence de presse de mercredi. Et sinon, une petite remise en question, non ? Bon, d'accord.
Google a beau être fâché avec le gouvernement français et menaçant envers la presse de l'Hexagone, il reste tout de même généreux avec les internautes auxquels il offre une visite virtuelle de ses datacenters. L'occasion de grappiller quelques informations sur le fonctionnement de ce géant du Web… l'importance est dans les détails !
En bloquant en Allemagne un compte néo-nazi, Twitter a, pour la première fois, appliqué une censure localisée sur son service. Une situation qui respecte la loi allemande, qui interdit les propos néo-nazis sur Internet, mais qui fait reculer d'un pas la liberté d'expression sur la Toile. On a rien sans rien, comme dirait l'autre !
flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Outils pour professeurs

Didapages
Créer des cours interactifs sous forme de livres
NetSupport School
Programme pour l'enseignement.
Creexo
Créateur d'exercices pour les classes primaires
VCE Testing System
Crée et supervise un examen en réseau
Questy
Editeur de questionnaires à choix multiples
Freeduc CD
Une distribution linux pour les petits
flechePublicité
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité