Espace membre :
flechePublicité

// Découvrez Freebox OS en images

Free inaugure aujourd'hui une refonte massive de l'interface de gestion de sa Freebox Revolution. Pour contrôler les nombreuses options du Server, vous disposez désormais d'une interface fenêtrée et multitâche, comme on peut en trouver sur les NAS Synology.

Cette interface apporte également de nouvelles fonctionnalités, comme la possibilité d'envoyer des fichiers via le navigateur ou de partager des fichiers à l'aide de liens (URL) qui peuvent expirer. Un service que l'on pourrait rapprocher du dl.free.fr.

Nous vous proposons de découvrir en images cette nouvelle interface, ainsi que l'application Freebox Compagnon, qui accompagne cette nouveauté.
Partager ce diaporama
Image: 1/49
Publiée par Frédéric CUVELIER

le jeudi 27 juin 2013


  • Freebox OS

    Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
  • Clubic.com
     
Crédit : DR
 
Accessible via votre navigateur à l'adresse mafreeebox.freebox.fr, l'interface bleue de ce Freebox OS remplace donc la précédente, grise et plus austère. L'identification demeure inchangée et nécessitera le mot de passe (qui reste le même) que vous aurez préalablement défini.
A la première utilisation de cette nouvelle interface, Free a prévu un didacticiel animé qui explique les principales fonctions. Vous pouvez évidemment le passer ou même éviter qu'il réapparaisse lors du prochaine utilisation.
Deux lignes de 5 applications apparaissent alors, applications que nous allons détailler par la suite. Notez en bas de cette fenêtre deux liens pour télécharger l'application Freebox Compagnon (sur Android et iOS), sur laquelle nous reviendrons également en fin de diaporama.
Premier élément de cette interface, l'icône « Etat de la Freebox ». Vous trouverez ici un diagnostic sommaire de votre Server, avec diverses informations : version du micrologiciel, le up time, et la température des différents composants de votre boîtier.
L'onglet « État Internet » affiche pour sa part les derniers éléments de connexion, à savoir les débits actuels et maximum (montant et descendant), votre adresse IPv4 et IPv6 ainsi que le bruit sur la connexion (là aussi, montant et descendant).
Ceux qui contrôlent précisément les flux entrants et descendants pourront également se référer aux courbes de débits.
Et ceux qui s'inquiètent pour la santé de leur matériel pourront contrôler les courbes de températures des composants présents au sein du Server.
Passons maintenant à l'explorateur de fichiers proposé par cette interface et qui permet de naviguer parmi les éléments présents sur le disque dur du Serveur.
La fonction « Uploader ici » permet de copier n'importe quel élément de votre PC vers le disque dur de la Freebox, même si l'utilisation du réseau sous Windows demeure à notre sens plus pratique.
De même si l'explorateur Windows convient parfaitement pour ce qui est de la manipulation de fichiers / création de dossiers, l'interface du Freebox OS l'autorise également, via un menu contextuel propre et clair. Notez par ailleurs la possibilité de créer une archive.
Le menu « Téléchargement » du Freebox OS est probablement celui qui offre le plus de nouveautés. Au programme, la possibilité de télécharger depuis une URL, un lien torrent.
Les téléchargements sont listés dans une interface très claire qui bénéficie également d'un menu contextuel permettant, notamment, de mettre en pause ou de stopper le téléchargement, d'en changer la priorité réseau ou de le déplacer dans la file d'attente.
Free a également prévu des fonctionnalités avancées qui permettent de programmer en une commande plusieurs téléchargements.
Cette interface de téléchargement contient un onglet de réglages avancés qui permet d'imposer des débits maximum qui peuvent être appliqués à certains moments de la journée: Free a en effet prévu un planificateur capable de réguler les débits.
Notez la présence d'un bouton de gestion, qui vous permet de suspendre ou de reprendre l'ensemble des téléchargements en cours.
On retrouve évidemment au sein de cette interface la possibilité de télécharger via les newsgroups. Par défaut, c'est le serveur news.free.fr qui est renseigné, mais vous pouvez tout à fait modifier cette entrée. Notez la possibilité d'effectuer des réparations et des extractions automatiques des fichiers téléchargés.
Nouveauté au sein de cette interface, le menu « Contacts » liste vos connaissances à partir de données que vous aurez importées ou entrées manuellement.
L'importation prend en charge les fichiers vcf, ldif ou csv...
... alors que l'entrée manuelle s'effectue via le bouton idoine placé au bas de cette fenêtre : vous aurez alors tout le loisir d'indiquer les renseignements qui vous intéressent. Notez que pour ajouter un avatar à votre contact, vous pourrez passer par un fichier ou une URL.
Parmi les menus de ce Freebox OS, on trouve un journal d'appels, qui recense les appels entrants et sortants.
Autre élément d'importance dans cette interface, le menu « Contrôle parental ». Un contrôle limité (blocage ou non du trafic, filtrage uniquement sur le port 80) que vous pouvez appliquer aux différents éléments présents sur votre réseau.
Pour chacun d'entre eux, vous pouvez créer des règles en utilisant la planification prévue par Free, dont le fonctionnement est semblable à celui de la partie téléchargement : un simple glisser de souris permet de définir des plages horaires durant lesquelles sont autorisés tous les types de connexion, le surf uniquement ou aucune connexion.
On passe au menu le plus fourni de ce Freebox OS, celui de la configuration de votre Server. Celui-ci est découpé en deux modes : simplifié ou avancé.
Le premier élément du menu simplifié permet d'associer facilement un combiné DECT en seulement trois étapes.
Même si les réglages Wi-Fi se trouvent également dans la partie des réglages avancés, vous trouverez ici un mode de réglage rapide dans lequel seuls le SSID et le mot de passe de votre réseau Wi-Fi vous seront demandés.
La gestion des accès auraient pu avoir sa place dans les réglages avancés, mais ce paramètre est nécessaire pour faire fonctionner le Freebox Compagnon, l'application mobile associée à cette nouvelle interface : il faudra en effet activer l'accès distant pour qu'elle fonctionne.
Sujet à de nombreuses controverses, le blocage de publicité trouve sa place dans ces réglages simplifiés.
Le dernier élément de ces réglages simplifiés permet enfin de redémarrer le Server, en utilisant le mode de secours ou le mode usine. Possibilités vous sont également données de réinitialiser les préférences du Freebox OS ou de formater le disque dur.
Le menu de réglages avancés n'offrent pas de nouveautés importantes. Il est possible ici, pêle-mêle, d'activer l'IPv6, de configurer plus précisément votre réseau Wi-Fi, d'effectuer du filtrage de ports, d'activer le FTP, l'UPnP AV, le partage de fichiers (sous Windows ou Mac) ou le Air Media, de gérer les fonctions NAT du Server, etc.
La gestion de la téléphonie (et notamment du DECT) est toutefois plus fine qu'auparavant.
Notez également un élément intéressant : la possibilité de redémarrer les freeplugs qui opèrent sur votre réseau.
Il est également possible de configurer le fonctionnement des ports Ethernet du boîtier (10/100, Gigabit Ethernet, etc).
Passons rapidement sur le menu « Périphériques réseau », qui n'a pour seul intérêt que de permettre d'obtenir des informations sur les différents périphériques présents sur votre réseau.
Deux derniers éléments du menu du Freebox OS : une aide complète qui contient également des informations destinées aux développeurs et un lien vers le didacticiel présenté au début de ce diaporama.
Comme nous le relevions plus haut, le Freebox OS propose deux liens pointant vers l'application Freebox Compagnon, disponible sous Android et iOS.
Disposant d'un iPhone, nous avons téléchargé cette dernière. Dès lors, un message apparaît sur le Server, demandant votre accord pour le changement de mot de passe via cette application.
L'étape suivante consiste à nommer votre Freebox.
Le Freebox Compagnon propose alors 7 icônes, qui reprennent en partie les fonctionnalités expliquées plus haut.
La partie téléchargement fait figurer les envois et réceptions en cours...
... avec la possibilité de stopper ou de supprimer la tâche sélectionnée.
Le menu « Fichiers » autorise la navigation au sein de l'arborescence du disque dur du Server, avec la possibilité de créer de nouveaux dossiers.
Le journal d'appels affiche les mêmes éléments que l'interface Web, à savoir les appels entrants, sortants ainsi que leur durée.
Le contrôle parental est probablement l'élément le plus avancé de cette application...
... puisqu'il permet exactement les mêmes choses que le Freebox OS...
...l'interface tactile étant ici parfaitement exploitée pour définir les plages de restriction.
La notion de cloud est également présente au sein du Freebox Compagnon, puisque l'application est capable d'accéder à vos photos...
... pour les sauvegarder sur le Server. Le processus peut prendre un moment, en fonction du nombre de photos uploadées.
Notez enfin que l'activation de l'accès distant, que nous évoquions plus haut, est nécessaire pour utiliser le Freebox Compagnon en dehors de votre réseau local.
Free apporte là une très belle mise à jour à son Server et présente désormais le potentiel fonctionnalités de sa box d'une manière plus agréable, au travers d'une interface très bien conçue. Associée au Compagnon, Free tient un argument de poids, non seulement pour sa clientèle geek habituelle, mais aussi pour un public plus vaste.
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )
flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Demo technologique

Pivot Stickfigure Animator
Animer des figurines sur les articulations
3DMark 11
3DMark 11 : Télécharger 3DMark 11 la référence du benchmark pour DirectX 11 !
FurMark
Testez les limites de votre carte graphique avec un rendu de fourrure
3DMark Vantage
3DMark Vantage : Télécharger 3DMark Vantage la référence du benchmark pour DirectX 10 !
OdoPlus
Mesurer la distance parcourue par la souris et plus
ChaosPro
Générateur de fractales très complet et gratuit

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité