Débit Netflix chez Free : désactiver l’IPv6 pourrait être une solution

Le conflit opposant l'opérateur Free à Netflix, le premier accusant le second d'utiliser trop de bande passante pour proposer ses services, ne s'est pas amélioré en janvier 2018 : le débit accordé à Netflix par Free a encore chuté, en moyenne. Mais certains abonnés auraient trouvé une parade qui, toutefois, ne fonctionne pas à 100 %.

La technique est toute simple mais personne ne sait pour quelle raison elle fonctionne... Ni pourquoi elle ne fonctionne que chez certains abonnés Free et pas chez d'autres. En attendant, essayer ne coûte rien.

Forcer la Freebox à rester en IPv4 améliorerait le débit Netflix


Si les abonnés Free sont contraints de chercher des solutions alternatives, c'est qu'avec le débit que Free accorde à Netflix, le visionnage des films et séries en haute définition est impossible. Et c'est plutôt dommage, surtout pour certaines séries à gros budget avec beaucoup d'effets spéciaux.

De nombreux internautes rapportent, à en croire UniversFreebox, que bloquer l'IPv6 sur les Freebox permet d'augmenter le débit. Chez certains, le changement est radical : de 120 kbps à 130 Mbps. Chez d'autres, le changement est moins important mais il est tout de même là : leur débit a été amélioré, ouvrant ainsi la voie au visionnage en 4K.

Malheureusement, d'autres utilisateurs ne semblent pas voir de différence : est-ce un test de Free pour résoudre ce problème ou est-ce un bug ?

0000014003926992-photo-freebox-server.jpg


Comment faire pour bloquer l'IPv6 ?


L'intérêt de cette technique est tout simplement qu'elle ne coûte rien, n'est pas illégale et, surtout, est totalement réversible. Si ça marche vous avez tout gagné ; si ça ne marche, pas vous n'avez rien perdu.

Pour paramétrer l'IPv4 de force sur la Freebox, c'est simple : le site aide.ma-freebox.fr vous offre un guide précis et illustré valable pour la Freebox Revolution et la Freebox Crystal.

Si cette technique n'améliore pas votre débit Netflix, n'hésitez pas à faire la manipulation inverse pour revenir à l'IPv6.

Modifié le 15/02/2018 à 15h54
Commentaires