Freebox Révolution : le mobile vraiment illimité pour "le bon père de famille"

Free a récemment lancé l'offre « Freebox Révolution », dont l'un des aspects « révolutionnaires » est que les appels vers les téléphones mobiles sont désormais inclus. Le FAI a bien pris soin de ne jamais employer la notion d'« illimité », et bien lui en prit ! Pourtant, impossible de déterminer à combien le freenaute a droit.

Freebox Révolution

« Avec la nouvelle Freebox tu peux appeler tous les mobiles en France, autant que tu veux, » clame ainsi l'une des dernières publicités du trublion de l'Internet. Comme l'a très justement soulevé l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, les conditions d'utilisation mettent malgré tout leur grain de sel.

Dans la dernière fiche tarifaire en date PDF, il est question de téléphonie « illimitée en nombre » vers les mobiles, et nullement d'illimité en temps. Cette mention renvoi à une note de pied de page, parlant « d'une usage non abusif » (avec la faute), et renvoyant cette fois à un autre document.

Illimité dans la limite du raisonnable

L'article 5 des conditions spécifiques du service téléphonique du forfait Freebox PDF détaille longuement ce qui est considéré abusif et ce qui ne l'est pas. « L'utilisation dépourvue d'un caractère raisonnable » est ainsi considérée abusive. « Est considéré comme raisonnable le taux moyen tel qu'issu de l'observatoire des marchés publié par l'Arcep pour ce qui concerne les communications téléphoniques fixes. »

Si on met de côté le fait que la téléphonie mobile n'est même pas abordée, on en déduit malgré tout qu'il faut se reporter au dernier observatoire en date des marchés des communications électroniques, celui du 3e trimestre 2010 PDF en l'occurrence, dans lequel on trouve (en page 34) la durée moyenne des appels émis chaque mois depuis une ligne fixe (3 h 56) et depuis une ligne mobile (2 h 13), sans qu'on sache auquel se fier.

Freebox Révolution Mister Easy

Contacté par nos soins pour obtenir des clarifications, Free se refuse à chiffrer ce qu'il considère comme étant un usage raisonnable, et se contente d'indiquer que « les mêmes règles sont appliquées que pour les appels vers les fixes en national et en international, » et qu'elles ont pour seul but « d'éviter la fraude ». Et de conclure : « Pour une utilisation en bon père de famille, c'est vraiment illimité. »
Modifié le 27/06/2012 à 19h23
Commentaires