Espace membre :
flechePublicité

O.Roussat, Bouygues Télécom : "le directeur de la stratégie de Free s’est moqué de vous"

Partager cette actu
Après Orange, Free Mobile et SFR, Bouygues Télécom et son directeur général Olivier Roussat a été auditionné par l'Assemblée nationale. Le dirigeant a critiqué son concurrent Free Mobile et a tenu à répondre aux propos formulés par Xavier Niel, plusieurs semaines auparavant.

Olivier Roussat DG Bouygues Télécom
En guise d'introduction, le directeur général de l'opérateur a tenu à expliquer que des « contre-vérités » avaient été évoquées par Xavier Niel. Olivier Roussat précise : « le directeur de la stratégie de Free s'est moqué de vous 65 % de son capital appartient à ses salariés. En vérité 62 % du capital de l'opérateur appartient à monsieur Niel. Dans notre groupe, 23,3 % appartient aux collaborateurs ». Le dirigeant tente ainsi d'expliquer aux membres de la Commission des affaires économiques que les critiques de Free Mobile à l'encontre de Bouygues étaient « exagérées ».

Bouygues rappelle également que ses deux axes majeurs de développement sont l'innovation et le déploiement du réseau. A ce dernier sujet, O. Roussat ajoute : « Nous sommes un investisseur de long terme et non pas un entreprise de rendements. Nous avons investi l'équivalent de 3 porte-avions nucléaires dans le réseau. De même, nous lancerons très prochainement le très haut débit mobile, la 4G, dans une très grande ville française ».

Au sujet du réseau, Bouygues explique que l'opérateur utilise 17 000 sites pour son réseau et couvre 93 % de la population française en 3G (99 % de la population en 2G). S'adressant aux députés présents dans la salle, le responsable évoque également qu'une antenne-relais peut être « barrée. Un site c'est quoi ? C'est un site allumé ou utilisable ? Il est possible de mettre en place un site sans qu'il soit utilisé. Nous n'avons pas envoyé d'huissiers car ce n'est pas notre travail, c'est celui de l'Arcep, je n'ai donc pas mesuré la couverture mais je m'interroge si l'Arcep peut accepter qu'un opérateur constitue un réseau au rabais ».

Le dirigeant évoque ici le fait que deux syndicats d'opérateurs, les CFE-CGC et UNSA, ont récemment demandé au gendarme des télécoms de mener l'enquête pour déterminer si Free Mobile respecte bien ses engagements en termes de couverture réseau.

Olivier Roussat considère donc que le fait de passer un accord d'itinérance avec un autre opérateur au lieu de se constituer son propre réseau peut aboutir à « une distorsion de concurrence » entre opérateurs. Reste à connaître la position de l'Arcep sur le sujet. Le régulateur des Télécoms doit également être auditionné ce jour par l'Assemblée nationale.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Les offres d'emploi

Top logiciels Personnaliser Windows

Athan (Azan) Basic
Logiciel d'appel à la prière des Musulmans : Athan (Azan) Basic !
Rocket Dock
Dock animé inspiré de Mac OS X
Vista Inspirat Pack
Donner un look Windows Vista à votre XP
Dexpot
La nouvelle version du gestionnaire multi-bureau Windows fluide et esthétique !
Windows 7 DreamScene Installer
Activez la fonction DreamScene pour utiliser des vidéos en tant que papier peint de bureau !
Windows Embedded Style
Redécouvrez le thème Windows Embedded sous Windows XP !
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité