le jeudi 14 décembre 2017

Les débits Internet ont grimpé de 30 % en 2017

Fibre optique, 4G... Les technologies permettant d'avoir une connexion Internet de plus en plus rapide se répandent un peu partout dans le monde. Le spécialiste des tests de vitesse de connexion Ookla a dévoilé le 12 décembre 2017 l'état des lieux des vitesses Internet pour 2017 et l'évolution de la vitesse par rapport à 2016. Sans surprise, Internet va de plus en plus vite.

Que ce soit dans l'Internet mobile ou l'Internet fixe, la vitesse globale a fortement augmenté dans le monde, avec certains pays où elle a littéralement explosé.

Les chiffres de la vitesse d'Internet en novembre 2017


Selon les données d'Ookla, tout a augmenté entre novembre 2016 et novembre 2017. Une augmentation moyenne de 30 % qui confirme la nécessité d'avoir de plus en plus de débit. Du côté de la vitesse de download, elle atteignait 20,28 Mbps dans le mobile en novembre 2017 (en hausse de 30,1 % sur un an) et 40,11 Mbps dans le fixe (en hausse de 31,6 % sur un an). De même, la vitesse d'upload dans le mobile a grimpé de 38,9 % en un an (8,65 Mbps en novembre 2017) et de 25,9 % dans le fixe (19,96 Mbps en moyenne).

Mais cette augmentation moyenne de près de 30 % cache de fortes disparités : au Laos, par exemple, la vitesse de download a grimpé de 249,5 % dans le mobile (13,77 Mbps en novembre 2017), tandis que c'est à la Réunion où la vitesse de download dans le fixe a le plus augmenté (141,5%), atteignant 62,64 Mbps en moyenne.

Dans certains pays, malheureusement, la vitesse de téléchargement a baissé entre 2016 et 2017 : -39,8 % à Porto Rico pour l'Internet mobile et -23,9 % en Algérie pour l'Internet fixe.

box internet cable reseau fotolia


Quelle est la situation en France en novembre 2017 ?


L'Hexagone aussi a vu ses débits évoluer et, heureusement, tout est dans le positif : le débit moyen de download du réseau fixe en France est passé de 50,51 Mbps en novembre 2016 à 63,61 Mbps en novembre 2017. Le débit en upload passe de 21,59 Mbps à 28,18 Mbps. La France est au-dessus de la moyenne mondiale (40,11 Mbps en download et 19,96 Mbps en upload), mais perd trois places au classement, chutant de la 18ème à la 21ème place.

Côté Internet mobile, l'évolution est moins nette : le débit en download est passé de 27,12 Mbps à 29,79 Mbps entre novembre 2016 et novembre 2017 et celui en upload reste quasiment stable à 9,15 Mbps (8,63 Mbps en novembre 2016). Dans le mobile aussi, la France perd des places au classement mondial : 27ème en novembre 2016, l'Hexagone n'est plus que 34ème.

Modifié le 14/12/2017 à 11h00
Commentaires