Date de dernière mise à jour des informations envoyées par les marchands : 2017-03-29 12:00:01

Guide d'achat Accéléromètre running

Comment choisir un accéléromètre running ?

Principe de fonctionnement d'un accéléromètre
Le principe de base des accéléromètres est rigoureusement identique à tous les modèles, mais sa mise en oeuvre peut varier du tout au tout selon les modèles. Cet appareil mesure l'amplitude d'une déformation liée à une accélération le long d'un axe. Lorsque le mouvement peut être réalisé dans un plan, la mesure de déformation est effectuée sur deux axes. Et quand il s'agit d'évaluer un mouvement dans l'espace, la mesure de déformation est effectuée le long de trois axes orthogonaux. Ils sont utilisés pour évaluer les vitesses instantanées, les moyennes et surtout les distances parcourues. On en trouve dans les téléphones portables, mais aussi dans des capteurs spécifiquement adaptés à la course à pied.

Le choix d'un modèle d'accéléromètre pour le running
Les applications pour smartphone ont la mauvaise habitude d'être particulièrement imprécises. Le coureur régulier passera donc rapidement à un modèle dédié à la course à pied. Les modèles d'accéléromètres les plus courants sont portés à la chaussure. Ce sont aussi les plus précis. Une fois leur socle bien installé dans les lacets, aucun risque de les perdre. Pour avoir les meilleures précisions sur les distances parcourues, il faut par contre les étalonner régulièrement, notamment dès lors que l'on change de rythme de course. Ce point est important pour les compétiteurs. Comme ces appareils sont connectés à un afficheur-récepteur sans fil, on préfèrera choisir un accéléromètre dont l'interface permet un étalonnage facilité.

BE GEEK ! Avec clubic