Test NVIDIA GeForce GTX 470

Logo NVIDIA GeForce margé
Et de deux ! Alors que NVIDIA présentait il y a quelques semaines sa bruyante nouvelle carte graphique haut de gamme, avec le GeForce GTX 480, la firme au caméléon annonçait également une version plus modeste, la GeForce GTX 470. A l'époque du test, il ne nous avait pas été possible de mettre la main sur une carte graphique à base de GeForce GTX 470. Cette erreur est aujourd'hui réparée et nous nous intéressons donc à la petite sœur de la GeForce GTX 480.

Alors que le GeForce GTX 480 concurrence directement le Radeon HD 5870, le modèle GeForce GTX 470 se frotte au Radeon HD 5850. Avec des spécifications forcément limitées face au GeForce GTX 480, le GeForce GTX 470 profite tout de même de l'architecture Fermi de NVIDIA alors qu'il est compatible DirectX 11. Que faut-il en attendre sur le plan des performances ? Qu'en est-il de la chauffe et de la consommation ?

Autant de questions qui trouveront une réponse dans le test que nous consacrons ce jour au GeForce GTX 470.

NVIDIA GeForce GTX 470 - Carte - NVIDIA


Une architecture ajustée


Nous ne reviendrons pas dans les lignes qui suivent sur les détails intrinsèques de l'architecture Fermi mise en œuvre au sein des puces GeForce 100 (le nom de code des puces animant les GeForce GTX 470/480), préférant vous renvoyer pour cela à notre récent article consacré au GeForce GTX 480. Sachez simplement qu'avec ses nouvelles GeForce, NVIDIA introduit une toute nouvelle architecture, avec en ligne de mire DirectX 11 bien sûr mais aussi et surtout la géométrie, la firme affichant certaines ambitions en la matière comme nous l'avons vu précédemment.

Alors que les GeForce GT200 n'étaient finalement que de simples évolutions des G92, eux-mêmes des évolutions du G80, le GeForce 100 rompt avec le passé et introduit moult changements architecturaux. L'un des avantages pour NVIDIA de sa nouvelle architecture, du moins sur le papier, est une plus grande facilité à la décliner. Si tout va bien donc, on devrait rapidement voir apparaître des déclinaisons de la puce GeForce 100 alors qu'il avait fallu attendre de très longs mois, années, pour que les premières déclinaisons du GeForce GT200 voient le jour.

Architecture GeForce 100 - Fermi

Vue d'ensemble de l'architecture GeForce 100


En attendant des dérivés du GeForce 100 visant le milieu ou l'entrée de gamme, le GeForce GTX 470 est l'autre carte haut de gamme de NVIDIA. Lancée au même moment que le GeForce GTX 480, elle embarque le même processeur graphique avec toutefois des caractéristiques réduites. On retrouve une segmentation de la puce GeForce 100 en quatre Graphics Processing Clusters, sorte de supers unités regroupant un ensemble de fonctionnalités. Chaque cluster comporte lui-même 4 SM, c'est-à-dire 4 ensembles de Streaming Multiprocessors ou multiprocesseurs. Et si on poursuit notre analyse, chaque SM comporte les processeurs d'exécution CUDA, au nombre de 32 par ensemble. Les caractéristiques de ces derniers ont déjà été évoquées dans notre précédent dossier consacré au GeForce GTX 480.

Face au GeForce GTX 480, le GeForce GTX 470 ne comporte plus 15 mais 14 multiprocesseurs. De fait cela impacte directement le nombre de cœurs d'exécution CUDA qui passe de 480 à 448. Les unités de texture étant maintenant intégrées aux SM, leur nombre est également en baisse avec le GeForce GTX 470 : 56 contre 60 pour le modèle GTX 480. Enfin, du côté des unités ROP, c'est également une révision à la baisse que nous propose NVIDIA avec 40 unités contre 48 sur le modèle GTX 480. Rappelons que les ROP ont en charge des opérations de mélange ou d'anticrénelage typiquement effectuées en fin de rendu 3D.
Modifié le 12/07/2012 à 09h56
Commentaires