OpenGL 4.3, Open GL ES 3.0 : les spécifications publiées

Le Khronos Group a publié lundi les spécifications liées aux interfaces de programmation OpenGL 4.3 et OpenGL ES 3.0, la seconde étant dévolue à l'univers de la mobilité. Du côté d'OpenGL, la grande nouveauté vient de la prise en charge des compute shaders.

Logo OpenGL
Le Khronos Group a profité de la tenue du salon Siggraph pour publier lundi les spécifications de la version 4.3 d'OpenGL, vingt ans après la mise au point de la première révision de cette interface de programmation dédiée aux graphismes. La principale nouveauté depuis la version 4.2 consiste en la prise en charge des compute shaders (déjà réalisée au sein de DirectX), ces instructions qui permettent de mettre à profit la puissance de calcul des GPU pour effectuer des calculs autres que le simple rendu 3D.

OpenGL 4.3 offre par ailleurs de nouveaux espaces mémoire dédiés aux échanges requis par les opérations de géométrie, de tesselation, etc., généralise la compression ETC2 / EAC pour les textures et offre de nouvelles possibilités de debug. On trouvera le résumé des nouveautés dans l'annonce presse du Khronos Group, et le détail exact des spécifications dans la documentation dédiée. Des pilotes dédiés ont d'ores et déjà été mis en ligne chez Nvidia.

Dans la foulée sont apparues les spécifications d'OpenGL ES 3.0, déclinaison mobile de la fameuse API dont le succès ne se dément pas puisque son utilisation n'est pas soumise au versement de royalties. Cette nouvelle révision capitalise selon le groupe sur les fonctionnalités les plus éprouvées d'OpenGL 3.3 et 4.2, de façon à offrir le pont le plus évident possible entre développements « fixes » et mobiles. Cette révision s'accompagne d'une évolution du langage associé, qui inaugure la prise en charge des entiers et flottants sur 32 bits. Le détail est là aussi accessible en ligne.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )