La défragmentation : principe et logiciels

La défragmentation sous Windows


L'outil de défragmentation le plus connu est probablement celui qui est inclu dans Windows. Nous verrons plus tard que ce n'est pourtant pas le plus efficace. Il est toutefois incontournable et la description de son fonctionnement sera l'occasion d'évoquer quelques règles basiques à respecter pour effectuer une « bonne » défragmentation.

Rendez-vous tout d'abord dans le menu Démarrer, puis « Tous les programmes », « Accessoires » et enfin « Outils Système ». Cliquez sur Défragmenteur de disque. L'interface suivante apparaît alors, du moins sous Windows XP. Cliquez sur « Analyse » pour connaître l'état de votre disque.

Défragmenteur Windows
Un bel exemple de disque dur bien fragmenté...


Comment lire cette fenêtre ? Tout d'abord, en se référant à la légende située tout en bas. Elle vous indique le code couleurs utilisé par le défragmenteur de Windows : rouge pour les fichiers fragmentés, bleu pour les fichiers contigus, vert pour les fichiers non déplaçables et blanc pour l'espace libre.

Nomenclature Défragmenteur Windows
La nomenclature des couleurs n'est pas la même pour tous les logiciels


Autrement dit, si l'analyse a révélé de nombreux secteurs indiqués en rouge, elle devrait sans doute vous conseiller d'effectuer une défragmentation. Si au contraire votre disque est représenté par un flot de secteurs bleu, nul besoin de défragmentation. Cette nomenclature n'est malheureusement pas la même pour tous les défragmenteurs.

Résultat analyse Défragmenteur Windows
L'analyse vous conseille sur la nécessité d'effectuer une défragmentation


Les utilisateurs plus avancés peuvent également consulter le rapport qui vous est proposé en fin d'analyse et qui donne de nombreuses informations sur le disque dur et son état de fragmentation, en listant par exemple les fichiers qui sont fragmentés.

Rapport Défragmenteur Windows
Le rapport d'analyse vous renseigne sur le degré de fragmentation de votre disque


Si, comme dans ce cas, la défragmentation s'avère nécessaire, cliquez sur « Défragmenter » et... armez-vous de patience ! En effet, comme nous l'évoquions plus haut, cette opération peut prendre jusqu'à plusieurs heures selon la taille de la partition, la vitesse du disque dur, l'espace libre restant et, bien sûr, le taux de fragmentation. Mais ces seuls critères ne sont en vérité pas suffisants pour déterminer la durée d'une défragmentation.

En effet, un autre paramètre intervient, celui de l'activité de l'ordinateur en cours de défragmentation. Du fait du principe même de la défragmentation, tout changement sur le disque dur peut ralentir le processus de défragmentation. Ces changements ont plusieurs origines : l'écriture constante par Windows de fichiers temporaires, une mise en veille, un programme qui tourne en tâche de fond et, bien sûr, votre activité sur l'ordinateur. C'est pourquoi il est recommandé de fermer tous les programmes ouverts lorsque vous effectuez cette tâche, voire même de lancer Windows en mode sans échec, c'est-à-dire un mode dans lequel les éléments de configuration minimaux sont chargés. Pour redémarrer l'ordinateur en mode sans échec, il suffit d'appuyer sur la touche F8 juste après le démarrage de l'ordinateur.

Enfin trois astuces pour la défragmentation de Windows :
  • contrairement à de nombreux logiciels de défragmentation, celui de Windows ne permet pas d'effectuer une planification. Pour faire cela, tournez-vous vers notre article sur l'automatisation de tâches, qui contient un exemple approprié ;
  • afin de ne pas avoir de trop grandes portions de disque à défragmenter, nous vous conseillons de créer une partition dédiée à votre système. En effet, c'est cette partition qui sera la plus sujette à la fragmentation, car la plus active. Placer le système dans une partie du disque dur permettra de réduire le temps de défragmentation. Veillez toutefois à conserver un espace libre suffisant lorsque vous déciderez de la taille à adopter. Seuls les utilisateurs avertis effectueront cette manoeuvre, qui se veut tout de même plus simple avec des outils spécifiques comme Partition Magic, par exemple ;
  • enfin, pensez à alléger votre disque dur avant de le défragmenter, afin de ne pas effectuer cette opération sur des fichiers qui n'ont rien à faire dans votre disque dur :fichiers temporaires, cache de votre navigateur... De nombreux utilitaires peuvent se charger de cette tâche, comme CCleaner ou Glary Utilities.

Et Windows Vista ?


Sous la dernière mouture de Windows, le défragmenteur a été quelque peu modifié. L'interface, par exemple, ne permet plus de visualiser les fragments de votre disque dur, et aucune indication sur l'avancement n'apparait. Pire, plus moyen de sélectionner le disque dur à défragmenter sans passer par une ligne de commandes ! En revanche, la possibilité de planifier cette tâche est une nouveauté intéressante. Quant au problème concernant le choix des lecteurs à défragmenter, il sera réglé avec l'arrivée du Service Pack 1 courant mars.

Défragmenteur Vista
Choix défragmentation SP1 Vista

Si l'arrivée du Service Pack 1 de Vista permettra de sélectionner le lecteur à défragmenter, toujours pas de visualisation de l'opération
Modifié le 12/05/2016 à 09h34
Commentaires