Par peg
le jeudi 07 juin 2007

Une vie de Geek : un geek à la mer !

Débarquement immédiat


Web : quête du Graal pour un geek


Arrivé à destination, le geek fera immédiatement tout ce qui est en son possible pour recréer son environnement naturel. La première des étapes consiste à établir au plus vite une connexion Web digne de ce nom. En effet, a la manière du malade qui ne peut s'éloigner de sa perfusion, le geek ne peut survive sans être relié continuellement au réseau des réseaux. Cybercafé, point d'accès filaire, WIFI, dans le pire des cas, liaison RTC ou GPRS, tous les moyens sont bons pour obtenir son quota d'octets quotidiens. Venons-en au récit le plus difficile de notre analyse. Même si cela reste relativement rare, il arrive qu'après avoir usé de toutes les ruses et stratagèmes (se faire passer pour un technicien de France Télécom, etc.), le geek ne parvienne toujours pas à se connecter à Internet - consacrons-lui une minute de silence - dans un état de rage et de désespoir absolu, le malheureux arpente inlassablement les rues du pâté de maisons le plus proche armé d'un PDA ou d'un portable bourré d'outils de wardriving. Vous l'avez deviné, le geek recherche : réponse A) : Un point d'accès ouvert ou réponse B) : un point d'accès qui ne demande qu'à s'ouvrir. Vous passez une nuit d'hiver bien au chaud assis devant votre télé alors que les éléments se déchaînent ? La led d'activité WIFI de votre routeur clignote à toute berzingue alors que vous n'utilisez pas votre point d'accès ? Soyez sympa, laissez entrer le glaçon dont on ne distingue plus que deux mains bleues agrippées à un PC portable.


Un geek à la mer : la glace



Déploiement de l'infrastructure


Après s'être affranchi de l'étape précédente, le geek peut enfin procéder à la construction de sa station orbitale futuro-post-apocalyptique. Si l'intensité lumineuse de votre immeuble vient à baisser brusquement et que vous pensez qu'il est impossible qu'un malheureux se fasse torturer, détrompez-vous. Notre technoadepte vient de finir son installation. Il s'apprête maintenant à faire un cannage sur le dernier FPS du moment. Après cela, allez comprendre pourquoi ses souvenirs de vacances vous font immanquablement penser à la « soluce » d'un jeu vidéo. Quoi qu'il en soit, les multiprises sont en place, tout est paré pour pouvoir enfin profiter d'une semaine de mise au vert.

Chargeurs de geek
A votre avis, qui peut être à l'origine d'une telle installation ?
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )