Internet Explorer 7, Firefox 2, Opera 9: le match

Les autres navigateurs

Si Internet Explorer et Firefox se partagent le gâteau et Opera cherche à récolter plus que des miettes, ils ne sont pas, loin de là, les seuls navigateurs disponibles. D'autres logiciels, essentiellement basés sur les moteurs d'Internet Explorer ou Mozilla, ont leurs adeptes et présentent quelques fonctionnalités qui n'ont rien à envier aux « grands ».

Maxthon, Avant Browser : variations sur Internet Explorer


Les utilisateurs d'Internet Explorer découvrent les joies des onglets avec IE7, mais certains n'ont pas attendu Microsoft pour celà. Utilisant le moteur d'Internet Explorer, les Maxthon, Avant Browser et autres Crazy Browser ont depuis longtemps pris le pari de pallier les manques flagrants d'Internet Explorer en matière d'ergonomie et de sécurité, lui apportant entre autres la navigation par onglets, des outils de blocage des pop-ups ou divers plug-ins pour webmails et autres services.



Plus proches de skins évolués pour Internet Explorer que de véritables navigateurs, ces alternatives ne font pas qu'utiliser le moteur de rendu des pages de Microsoft, mais dépendent directement du navigateur qui doit être installé pour qu'ils fonctionnent (ce qui, sous Windows, est à la limite du pléonasme). Ils utilisent donc l'historique ou les favoris d'Internet Explorer et se contentent de lui apporter une interface et des fonctionnalités améliorées, ce qui n'est pas rien, à tel point que pour un habitué à Avant Browser ou Maxthon, le passage à Internet Explorer 7 peut se discuter. Certains, comme Maxthon, offrent même un choix entre les deux moteurs de rendu (Gecko ou celui d'Internet Explorer), alors que l'auteur d'Avant Browser propose également Orca Browser, un logiciel similaire mais basé sur le moteur de Mozilla.



Netscape et Seamonkey : les survivants


Le cas Netscape est assez intéressant. Marque emblématique du web dans les années 90, Netscape semble poursuivre une lente agonie depuis son rachat par AOL, mais subsiste encore. Mieux : le développement d'un navigateur Netscape, officiellement abandonné depuis la sortie de la version 7.2, a repris. Netscape Browser 8 n'est plus basée sur la suite Mozilla mais sur le code de Firefox et le logiciel n'est même plus développé en interne puisque c'est une société canadienne, Mercurial Software, qui s'en charge. On pourrait se poser des questions sur son intérêt, pourtant Netscape 8 possède quelques qualités assez séduisantes. Le navigateur permet par exemple de choisir entre le moteur de Mozilla ou d'Internet Explorer, une fonctionnalité qui n'est disponible qu'en option sur Firefox, grâce à l'extension IETab. Netscape 8 propose également une interface plus chargée mais peut être plus agréable pour un utilisateur néophyte. Enfin, il intègre quelques outils supplémentaires tels qu'un anti spyware ou un centre de sécurité.

Netscape 8 Clubic.com


La suite Mozilla, qui perpétue « l'âme » de Netscape Communicator, traverse elle aussi les âges, malgré la sortie de Firefox. La fondation Mozilla ne s'occupe plus directement du projet, mais un groupe de bénévoles l'a repris en main sous le nom de Seamonkey. Le but est de continuer le développement de la suite, qui a toujours son public, en bénéficiant des dernières avancées de Firefox. Il sera intéressant d'observer les évolutions de Seamonkey après la sortie de Firefox 2.0.




Flock : le navigateur social


Egalement basé sur Firefox, Flock (rien à voir avec notre dessinateur :-) ) se situe dans la mouvance actuelle du fameux « web 2.0 » et s'articule notamment autour du concept de partage des marque-pages via le service Del.icio.us : vous pouvez ainsi ajouter en un clic un favori et le partager avec les autres utilisateurs du service.

Flock s'intègre également au service de photos Flickr, avec une barre permettant, par simple glisser-déplacer, d'intégrer une image de votre compte Flickr dans un forum, ou d'ajouter tout aussi facilement une image à votre espace. Flock tire également son intérêt de sa compatibilité avec certaines extensions Firefox et d'une interface plutôt agréable. Le navigateur est également disponible pour Linux et Mac OS X.

Modifié le 28/06/2012 à 09h52
Commentaires