Antivirus : le comparatif 2006

Norton Antivirus 2006 : le leader contesté


Jaquette DVD : Norton antivirus 2006 Edition petite entreprise (5 postes)
L'antivirus à la boite jaune divise, c'est le moins qu'on puisse dire. D'un côté, une popularité infaillible : quand on pense antivirus, on pense Norton. Le logiciel est installé sur de nombreux PC vendus en grande surface et bénéficie d'une réputation, en grande partie justifiée, de pionnier du genre. D'un autre côté, on lui reproche souvent sa lourdeur, son approche « grand public » qui a tendance à s'avérer envahissante, et sa désinstallation pénible. Comme souvent, la vérité se situe un peu entre les deux.

Les fonctionnalités offertes par Norton Antivirus se situent dans la tendance actuelle. Le logiciel protège l'utilisateur contre les vers, les virus, les chevaux de Troie, et intègre également la protection contre les spywares et adwares. On notera également une protection des clients de messagerie instantanée, compatible avec AIM, MSN Messenger et 10 Messenger, ainsi qu'un outil de détection des détournements de la page de démarrage d'Internet Explorer.

Comme pour Mc Afee, mais de manière plus discrète, Norton Antivirus ne se cache pas d'être une version limitée de Norton Internet Security et la page d'accueil de l'interface, le Norton Protection Center, sert essentiellement à vous informer de l'état de sécurité de votre ordinateur, et accessoirement de l'absence de pare feu, d'outil de restauration des données ou de filtre AntiSpam, proposés dans la suite de l'éditeur. En revanche, seule l'option « Norton Antivirus » est disponible dans l'interface, ne créeant pas de confusion avec des icônes renvoyant en fait vers des fonctionnalités absentes.

Norton Antivirus 2006 : Security Center


Le menu Norton Antivirus est lui même divisé en trois sous menus : Statut, Analyses et Rapports. Le Statut vous renseigne sur l'état des différents modules de protection et permet de les activer ou de les désactiver. Le menu Analyses est un des plus clairs de ce comparatif et donne instanatément accès à une analyse complete du système, des disques amovibles, Disques durs, disquettes, dossiers ou fichiers. On regrettera en revanche l'absence de réglages des actions à effectuer en cas de virus : il est ainsi impératif de finir une analyse pour lancer la désinfection. Enfin le menu rapports permet de consulter les journaux et donne accès à la zone de quarantaine.

Norton Antivirus 2006 : statut


Quelques subtilités sont également bienvenues : la fenêtre de l'antivirus change ainsi de couleur selon la sécurité de votre ordinateur et vire au rouge si vos définitions sont trop anciennes ou si l'analyse du système n'a pas été réalisée depuis longtemps. Les alertes ont tendance à surgir pour un oui ou pour un non, mais elles ont le mérite d'être claires et de guider l'utilisateur dans ses choix.

Norton Antivirus 2006 : statut rouge
Norton Antivirus 2006 : alerte rouge


Les mises à jour se font automatiquement via le fameux LiveUpdate mais il n'est pas possible de paramétrer leur fréquence. De même, aucune fonctionnalité de planification des analyses n'est possible, ce qui est assez préoccupant.

Norton Antivirus 2006 : Live Update


Les tests



Détection manuelle de virus

Norton détecte 13179 virus sur les 13621 qui constituent notre base. La durée de l'analyse de la partition dédiée contenant les virus est plutôt longue : 13 minutes et 51 secondes, ce qui s'explique par la méthode de détection des chevaux de Troie, le logiciel lançant régulièrement une analyse des fichiers système. Sur l'analyse recentrée sur 156 virus répandus, il en détecte 146 en 4 minutes et 20 secondes (analyse complète du poste de travail).

Lors de l'infection par les vers Netsky.q et Zafi.b, il supprime l'ensemble des fichiers.

Détection de virus à la volée

Le logiciel détecte les fichiers infectés dès l'ouverture d'un dossier les contenant. Il analyse sans problème une archive contenant plusieurs virus, une archive infectée dans une archive et une archive renommée.

Norton détecte l'envoi d'un ver en pièce jointe et inséré dans le code source du mail, à l'envoi et à la réception.

Impact sur les performances

Le logiciel fait démarrer Windows en plus de 36 secondes (contre 22 secondes sans antivirus), un écart assez considérable. La compression d'une archive de 250 Mo se fait en 51,7 secondes (51 sans antivirus), l'impact est donc quasi nul.

Notre avis :


Norton Antivirus laisse toujours une impression mitigée. Son interface est très bien conçue mais envahissante et assez lourde, notamment au démarrage. Les performances du logiciel en analyse sont correctes mais n'ont rien d'extraordinaires pour autant, se situant un cran en dessous de Kaspersky, F-Secure et 112. Pour finir sur une note positive, contrairement à certaines idées reçues, Norton Antivirus s'est désinstallé aussi facilement que ses concurrents et n'a posé aucun problème à ce niveau.



Norton Antivirus 2006

Les plus
+ Interface agréable et simple
+ Mises à jour automatiques
+ Bon moteur de détection
+ CD bootable
Les moins
- Alourdit un peu les performances
- Analyses lentes
- Publicités pour Internet Security
3
Efficacité
Ergonomie
Performances
Modifié le 30/04/2013 à 10h08
Commentaires