le mercredi 17 mars 2010

Comparatif scanner de diapo : 5 modèles en test

HP ScanJet G4010

Dernier protagoniste en matière d'imagerie numérique, HP trouve naturellement toute sa place dans ce dossier. Nous avions demandé le haut de gamme ScanJet G4050, il nous est arrivé cassé. Le G4010, modèle juste en dessous nous a donc été livré en remplacement. Un concurrent direct du CanoScan 5600F en termes de prix !

0190000002989828-photo-hp-scanjet-g4010.jpg


Présentation

Le G4010 est le troisième scanner à plat de ce comparatif. Aussi fin que le CanoScan 5600F, c'est en revanche le plus profond des trois. Petite particularité : ici le support à négatifs et diapositives se glisse dans le capot. Pas de cache amovible à enlever. Pour des documents non transparents, il suffit d'ajouter une languette en plastique opaque à la place des négatifs.

00c8000003006638-photo-hp-scanjet-g4010-capot-relev.jpg
00c8000003006640-photo-hp-scanjet-g4010-languette-en-plastique.jpg
00c8000003006642-photo-hp-scanjet-g4010-support-enlev.jpg

Capot relevé, languette en plastique servant de cache, et support négatif enlevé


Sur le plan technique, HP ne se montre pas très loquace au sujet de son produit. Nous avons eu confirmation sur le site américain que le capteur était bien un CCD mais sans plus de détail. Aucune information en revanche sur le type d'éclairage utilisé, mais il n'est visiblement pas à LED blanche (couleur rosée et préchauffage). La résolution optique est elle bien mentionnée, 4800 DPI, mais rien sur la densité optique. Et HP évoque un échantillonnage maximum des couleurs sur 96 bits que nous n'avons jamais atteint... lorsque l'option Numériser avec des profondeurs de couleurs plus élevées est activée, les images sont en 48 bits. Idem pour la soi-disant fonction 6 couleurs, que l'on est censé activer dans les paramètres du Centre de solution mais qui est restée introuvable... Le G4010 dispose sinon de 4 boutons de raccourcis sur le dessus du capot et d'une charnière carrément escamotable, pratique pour les gros documents.

00c8000003007052-photo-hp-scanjet-g4010-bouton-de-raccourcis.jpg
00c8000003007054-photo-hp-scanjet-g4010-charni-re-normale.jpg
00c8000003007056-photo-hp-scanjet-g4010-charni-re-enlev-e.jpg

Boutons de raccourcis et charnière de capot escamotable


Ergonomie

Positionnement des films et diapositives


Le dispositif utilisé par HP est différent, mais il est surtout moins bon que chez la concurrence. Pour les diapositives, il faut enlever le support de négatifs et insérer ses poses une par une dans la glissière intégrée au capot. Passe encore, même si les diapos ont tendance à se chevaucher et qu'elles sont après coup difficiles à sortir.

00fa000003007224-photo-hp-scanjet-g4010-positionnement-diapos.jpg

Disposition des diapositives


Pour les négatifs en revanche, il faut glisser la bande dans les deux rails qui font toute la longueur du support. Le problème, c'est que le support n'est pas assez rigide : il se vrille donc facilement dès qu'on le tient. Ce qui fait que la bande de négatifs coulisse mal. Il faut donc l'aider en tirant dessus, avec les doigts qu'on ne peut poser ailleurs qu'en plein milieu du film : gants en coton doux impératifs ! Et rebelote au moment de changer de négatifs... Bref, un système très mal pensé ! C'est d'autant plus rageant que le grand-frère du G4010, le G4050, utilise lui une plaque en plastique rigide comme celle du V600 d'Epson (avec 30 vues !). Le seul point positif, c'est qu'on peut utiliser la languette en plastique souple pour masquer les vues non occupées et ainsi réduire les risques de lumière parasite. Léger...

00fa000003007218-photo-hp-scanjet-g4010-positionnement-n-gatifs-1.jpg
00fa000003007220-photo-hp-scanjet-g4010-positionnement-n-gatifs-2.jpg
00fa000003007222-photo-hp-scanjet-g4010-positionnement-n-gatifs-3.jpg

Insertion délicate de la bande de négatifs dans le support et ajout de la languette opaque


Vitesses de numérisation

Au vu des résultats du ScanJet G4010, on en est à se demander si notre produit de test n'avait pas un problème... Il est d'une lenteur accablante. Déjà, pour effectuer la prévisualisation initiale il met 45 secondes (25 secondes si on réitère juste après). Mais le pire est à venir : 4 min 11 (soit 251 s) pour une numérisation 24 x 36 mm en 2 400 DPI avec toutes les optimisations désactivées, là il faut 39 s au scanner Plustek, 45 s à l'Epson ou même 119 s au Canon. Temps qui double quasiment si on active le dépoussiérage ! Et plus de 30 minutes pour un scan en 9 600 DPI : le ScanJet G4010 décroche la palme ! Un défaut rédhibitoire.

03007342-photo-hp-scanjet-g4010-vitesses-de-num-risation.jpg


Interface


Il y a deux façon d'appeler le pilote de numérisation HP : en passant par le Centre de solutions ou via le logiciel de gestion et de retouche d'image Photosmart Essential 3.5. Quelle que soit la solution, une fenêtre s'ouvre proposant de choisir parmi des modes de numérisation prédéfinis, ajustables (type de film, résolution, optimisations, enregistrement...). Pourquoi pas, même si toutes les options proposées à ce stade seront encore modifiables dans l'interface principale.

00fa000003007546-photo-hp-scanjet-g4010-centre-de-solutions.jpg
00fa000003007548-photo-hp-scanjet-g4010-photosmart-essential.jpg
00fa000003007550-photo-hp-scanjet-g4010-options-de-num-risation.jpg

Centre de solutions, Photosmart Essential et raccourcis de numérisation


Cette dernière est plutôt bien présentée, avec une zone généreuse pour l'aperçu à gauche et un volet pour les réglages à droite répartis en différents onglets. A noter, il n'y a ici que deux modes d'aperçu : vues multiples (bande de négatifs) ou vue unique. On apprécie la fonction qui matérialise les zones brûlées et bouchées en rouge et vert, dans l'onglet Eclaircir/Assombrir. Mais on regrette profondément le manque de fluidité de l'interface. L'affichage souffre de saccades, générant des décalages dans toutes les opérations qui s'effectuent normalement en temps réel : sélection de zones, déplacement des curseurs, aperçu des corrections...

00fa000003007586-photo-hp-scanjet-g4010-aper-u-normal.jpg
00fa000003007588-photo-hp-scanjet-g4010-aper-u-vue-unique.jpg

Aperçu vues multiples et vue unique, avec affichage des zones brûlées et bouchées


Qualité d'image

Les numérisations à la loupe

La série noire se poursuit malheureusement pour HP dans le domaine de la qualité d'image. Colorimétrie et exposition hasardeuses, plage dynamique relativement réduite, netteté insuffisante des images (sorte de voile flou), bruit fin mais important et coloré dans les zones homogènes... La qualité reste bien sûr incomparablement meilleure qu'avec le scanner de Rollei, mais le G4010 se place bon dernier des trois scanners à plat testés. Fait étrange, à 4 800 DPI, une sorte de trame horizontale apparaît (visible uniquement à 100 %), comme si l'image était entrelacée, faisant cisailler les contours. Tout cela est dommage puisque le niveau de détail apparaît plutôt bon.

00c8000003007876-photo-hp-scanjet-g4010-photo1.jpg
00c8000003008478-photo-hp-scanjet-g4010-photo1-crop.jpg
00c8000003007880-photo-hp-scanjet-g4010-photo2.jpg
00c8000003008480-photo-hp-scanjet-g4010-photo2-crop.jpg

Photo 1 et extrait à 100 %, photo 2 et extrait à 100 %


00c8000003007884-photo-hp-scanjet-g4010-photo3.jpg
00c8000003007886-photo-hp-scanjet-g4010-photo3-crop.jpg

Photo 3 et extrait à 100 %


00c8000003007888-photo-hp-scanjet-g4010-photo4.jpg
000000fa03007890-photo-hp-scanjet-g4010-photo5.jpg
00c8000003007892-photo-hp-scanjet-g4010-photo6.jpg
00c8000003007894-photo-hp-scanjet-g4010-photo7.jpg


012c000003007896-photo-hp-scanjet-g4010-diapo1.jpg
012c000003007898-photo-hp-scanjet-g4010-diapo2.jpg

Diapo 1 et 2


000000fa03007900-photo-hp-scanjet-g4010-diapo3.jpg
012c000003008948-photo-hp-scanjet-g4010-diapo3-crop.jpg

Diapo 3 et extrait à 100 %


Les fonctionnalités du logiciel


Le ScanJet G4010 est décidément plein de mauvaise surprise... Par exemple, essayez de numériser plusieurs poses d'une même bande de négatifs au format TIFF. Pour chaque vues, vous recadrez l'image soigneusement, administrez des corrections et lancez la numérisation. Première blague, le pilote encapsule toutes les images numérisées dans un seul et même fichier TIFF. Dans la visionneuse de photo Windows, vous verrez alors apparaître Page 1 sur x. Il vous faudra désassembler les différentes photos à l'aide d'un logiciel tiers (Xnview par exemple) ou contourner le problème en numérisant en Jpeg. Deuxième blague, le recadrage n'a servi à rien puisque toutes les photos exhibent une frange noire à gauche ou à droite. Il faut donc recadrer en post-traitement...

00fa000003008020-photo-hp-scanjet-g4010-recadrage.jpg
012c000003008010-photo-hp-scanjet-g4010-tiff-regroup-s-et-frange-noire.jpg

Recadrage d'une vue lors d'une numérisation multiple, et résultat : deux TIFF regroupés avec frange noire, malgré le recadrage


L'interface de numérisation est sinon fonctionnelle (hormis les saccades) : ajout ou suppression de sélection, orientation de l'image, recadrage, choix du format de sortie, niveaux, colorimétrie et optimisations. Dans ce dernier onglet, on trouve les options Retirer la poussière et les rayures, Restaurer la couleur passée (uniquement pour les diapos), Eclairage adaptatif (débouchage des zones sombres), Affiner (netteté sur 5 niveaux) et Moiré (uniquement pour documents imprimés).

00c8000003008212-photo-hp-scanjet-g4010-r-glages-1.jpg
00c8000003008216-photo-hp-scanjet-g4010-r-glages-2.jpg
00c8000003008218-photo-hp-scanjet-g4010-r-glages-3.jpg
000000e103008230-photo-hp-scanjet-g4010-r-glages-4.jpg

Différents réglages proposés


Pour ce qui est de l'importante correction des imperfections, elle souffre des mêmes défauts que la plupart des dispositifs logiciels : soit elle n'agit pas assez, soit elle agit trop... Et comme là elle n'est paramétrable que sur deux niveaux (moyen ou élevé), l'utilisateur n'a guère de choix...

012c000003008220-photo-hp-scanjet-g4010-sans-r-duction-des-imperfections.jpg
012c000003008222-photo-hp-scanjet-g4010-avec-r-duction-des-imperfections.jpg

A gauche photo sans dépoussiérage, à droite avec dépoussiérage au maximum


00c8000003008224-photo-hp-scanjet-g4010-sans-et-avec-d-tails-1.jpg
00c8000003008226-photo-hp-scanjet-g4010-sans-et-avec-d-tails-2.jpg
00c8000003008228-photo-hp-scanjet-g4010-sans-et-avec-d-tails-3.jpg

Détails sans (à gauche) et avec (à droite) dépoussiérage


Enfin Photosmart Essential n'autorise que des retouches d'image simples : température de couleur, noir et blanc, sépia, débouchage des ombres, yeux rouges, transformations physiques (rotation, recadrage, dimensions, symétrie). L'application est surtout dédiée aux créations ludiques (albums, scrapbook...) et au partage.

Conclusion


Comment ne pas être sévère avec le Scanjet G4010 ? Il est vendu au même prix que le CanoScan 5600F, mais se montre inférieur à tous les niveaux et de façon indéniable. Un problème du modèle de test ? A ce point là, nous en doutons fort... Bref, sans produit auquel le comparer, nous n'aurions déjà pas mis une note glorieuse, mais là, le Scanjet G4010 ne mérite même pas le détour.

HP Scanjet G4010

Les plus
+ Design sympa
+ Charnière entièrement escamotable
Les moins
- Qualité d'image
- Lenteur excessive
- Ergonomie (support/logiciel) à revoir
- Anti-poussière trop basique
1
Qualité d'image
Rapidité
Ergonomie
Logiciel(s)

Modifié le 13/02/2018 à 22h42
Commentaires