Notre sélection des meilleures TV 2017

Sélection TV incurvées


Avec la 4K, les écrans incurvés sont l'autre tendance qui tend à s'imposer sur les marchés actuellement. Portée en grande partie par le fabricant coréen Samsung, cette technologie réussit à convaincre chaque jour de plus en plus de consommateurs. En toute logique, les offres se multiplient à vitesse grand V.

Généralement de tailles assez conséquentes (plus de 48"), les écrans incurvés ont des prix encore plutôt élevés. Plus immersifs, ces écrans sont souvent OLED, ce qui garantit une bonne qualité d'image. Et surtout avouons-le, leur forme donne envie. Elles sont tout de même plus élégantes. Il est sans doute plus facile pour les constructeurs de proposer un design attractif en incurvé qu'en plat. Mais à un tel prix, les incurvés valent-ils réellement le coup ? C'est l'éternel débat... En tout cas, ceux de notre petite sélection méritent toute votre attention.

LG 55EG910V : une incurvée ultra légère, mais sans 4K


Disponible à un peu moins de 1 300€, le LG 55EG910V surprend par son audace. En effet, il s'agit de l'un des rares écrans incurvés Full HD, et non 4K. Avec ses 55 pouces, il reste tout de même assez imposant.

Pas de très haute définition pour ce modèle donc. Mais ceci est en partie compensé par la technologie OLED qui assure des noirs parfaits, de bons contrastes et un précision d'image honorable malgré la faible résolution. Le Clear Motion, quant à lui, permet une animation d'assez bonne qualité.

lg


Comme pour la plupart des incurvés, ce qui frappe avant tout avec ce modèle est l'optimisation du champ visuel. Même avec une vue de côté, les courbures reposent les yeux. Et son design Art Slim impressionne, d'autant qu'il est très fin et pèse moins de 13 kg.

Côté son, la technologie Ultra Surround permet une expérience de bonne qualité depuis chaque perspective, comme pour accompagner l'image incurvée.

Notons également qu'il s'agit d'une smart TV de plate-forme webOS 2.0 de LG. Plutôt intuitive, elle répond aux commandes vocales et permet d'accéder facilement aux contenus habituels en Wi-fi.

Équipé de 3 ports HDMI et de 3 ports USB, ce modèle ne manque pas de connectique et permet de brancher de nombreux périphériques en simultané.


Samsung UE49KU6510 : l'incurvée 4K à petit prix


Après l'incurvée sans la 4K, voici l'incurvée sans OLED. Une autre petite audace qui s'avère payante, car elle a permis au créateur coréen de proposer un téléviseur incurvé de 49 pouces à moins de 1 000€.

Faute de proposer la technologie OLED, Samsung offre tout de même la technologie 4K sur ce modèle. La très haute résolution et les technologies HDR, Picture Engine et Active Crystal Color permettent un rendu convaincant (belles couleurs, bon contraste et fluidité d'indice 1600) pour le prix. Ajoutons à cela une courbure bien étudiée pour une bonne immersion, avec un minimum de perte de confort même en vue de côté.

Samsung UE49KU6510


Niveau accessoires et connectiques, nous avons là une Smart TV via Wi-fi et Ethernet plutôt classique, mais qui fait bien le travail. Avec 3 ports HDMI et 2 USB, il y a ce qu'il faut pour brancher l'essentiel de ses appareils sans y retoucher constamment.

Niveau son en revanche, les 2 fois 10 Watts sont très limités. On aurait espéré mieux pour profiter pleinement de cette télévision incurvée. Pour une expérience immersive complète, on ne coupera pas à l'achat d'un home cinema en complément.

  • À partir de 799€ sur la Fnac

Samsung UE49KU6500UXZF : l'incurvée au meilleur rapport qualité/prix


Proposer un écran incurvé de 49 pouces à seulement un peu moins de 900€, c'est une belle prouesse que l'on se devait de mettre dans ce test !

À ce prix-là, pas d'écran OLED, mais Samsung propose tout de même un écran UHD de bonne facture. Pour la fluidité, le Picture Quality Index de 1600, et le Clear Motion Rate de 100 sont honorables (sans être la panacée). L'écran incurvé est bien dessiné, et permet une immersion sans fatigue visuelle. L'upscaling améliore un peu la qualité d'image, même via des sources basses résolutions.

samsung tv


La Samsung UE49KU6500UXZF est également une smart TV plutôt ergonomique grâce au nouveau Smart Hub de la marque.

Avec 3 ports HDMI, 2 USB et un système sonore de 20 Watts, vous aurez le minimum de ce que l'on peut attendre d'une TV incurvée. Mais à ce prix-là, on veut bien faire l'effort de s'en contenter... D'autant que les frais d'électricité sont un peu réduits, avec une consommation dans la moyenne basse.


LG 55C6V : la Rolls des incurvées 3D


Disons-le tout de suite, la LG 55C6V n'est pas pour toute les bourses... Avec une étiquette affichant 1 990€, peu de chances de la trouver dans tous les salons du pays. Mais pour ceux qui ont prévu le budget, ses excellentes performances et sa grande taille de 55 pouces valent largement le prix !

OLED, 4K, 55 pouces incurvés, technologies Perfect Color et Ultra Luminance... Ce modèle fait la totale. Résultat : des images d'une précision bluffante, des contrastes profonds et des animations saisissantes.

LG 55C6V


Autre détail, et non des moindres : la LG 55C6V est 3D ! Un plus dont on profitera aussi pour les jeux vidéo.

La qualité est aussi présente côté son. La puissance sonore est de 40 Watts avec système d'enceintes Hi-fi et caisson de basses de 20 Watts. La technologie Clear Voice III amplifie les voix automatiquement et diminue les parasites lorsque le fond sonore en arrière-plan augmente. Le système OLED Surround offre un rendu précis et équilibré, grâce à une spatialisation optimisée. Enfin, le mode sonore automatique sélectionne tout seul comme un grand le meilleur mode en fonction de ce que vous regardez.

Comme toute bonne Smart TV dernier cri qui se respecte, la LG 55C6V est équipée WebOS 3.0, compatible Intel WiDi et Miracast. Avec ça, tout le smart package habituel : VOD, streaming, replay, partage de contenus, jeux... You name it.

Côté câblage, ce modèle saura séduire sans difficulté les utilisateurs compulsifs de connectique ancienne ou nouvelle génération. On apprécie surtout l'USB 3.0 avec système d'enregistrement PVR.

Petit bémol, puisqu'il en faut bien un : ces performances ont un coût financier et écologique, et la consommation électrique en usage de 145 W en fera peut-être bondir quelques-uns.

Modifié le 29/09/2017 à 13h06
Commentaires