Espace membre :
flechePublicité

// Boitier HD : le comparatif !

Partager ce dossier

Publié par Paul-E Graff le Mercredi 22 Décembre 2010

L'essor d'Internet a donné naissance à de nouvelles générations de lecteurs vidéo numériques. La généralisation de la dématérialisation des supports est en marche, les boitiers multimédia HD ont plus que jamais leur place au sein de notre salon !

Désormais, ces appareils font purement et simplement l'impasse sur le lecteur optique. Grâce à ces boitiers à tout faire, vous pourrez stocker et lire les principaux types de fichiers multimédia (photos, fichiers audio, vidéos, etc.). Dans le domaine, l'offre est pléthorique et les pièges sont nombreux.

Si vous souhaitez faire l'acquisition d'un tel périphérique, notre passage en revue de l'offre actuelle vous permettra d'y voir un peu plus clair. Quels sont les boitiers qui sortent du lot ? Y-a-t-il des boitiers à privilégier en fonction d'usages bien définis (passage à la 3D, fonctions réseau avancées, etc.) ? La réponse en parcourant notre comparatif. Faites chauffer vos téléviseurs... Moteur, action !



Logo article3


LE piège de la « HD »

LOGO Hd ready
Avant de dépenser vos deniers pour faire l'acquisition d'un boitier multimédia, prenez le temps de parcourir le paragraphe qui va suivre. Si vous êtes intéressés par la fonctionnalité HD, il est important de savoir que certains constructeurs abusent de ces initiales. En effet, dans bien des cas, la démarche commerciale se situe même à la limite de la désignation mensongère. Par exemple, certaines marques n'hésitent pas à affubler leur produit de la dénomination « HD » alors que ce dernier est uniquement capable de lire un Divx classique sur un téléviseur haute définition ! En clair, l'appareil ne dépasse pas le stade de l'upscaling de vidéos SD (optimisation d'un fichier basse définition pour obtenir un meilleur rendu sur un écran HD). Vous ne pourrez pas tomber dans ce piège en choisissant un modèle de notre comparatif : nous avons uniquement sélectionné des boitiers capables de lire de véritables fichiers HD (en 720p et/ou 1080p). Peu de modèles concurrents prennent réellement en charge les fichiers HD, cette aptitude nécessite l'intégration d'une puce de décompression dédiée.

Tous les produits

Tous les modèles que nous avons sélectionnés prennent réellement en charge les formats HD les plus courants.


Différence entre résolution et codec


logo full hd
On note un second écueil. La prise de charge de la HD ne signifie pas forcément que vous allez pouvoir utiliser l'appareil pour lire tous les types de contenu HD. Explications : les constructeurs brandissent l'argument massue (et trompeur) de la prise en charge du 1080p. L'appellation « 1080p » désigne une résolution (progressive), elle ne donne aucune garantie concernant la compatibilité avec un quelconque codec de décompression. À l'heure actuelle, le x264 (une variante libre du h264) est majoritairement utilisé (avec les MKV). Comme nous vous l'avons expliqué dans le paragraphe précédent, la compatibilité n'est pas uniquement assurée par la partie logicielle. La décompression de ce format demande une puissance conséquente. Le boitier multimédia devra donc impérativement être équipé d'une puce de décompression dédiée.

Réseau ? Oui, mais...

Logo reseau rj45 LOGO
La majorité des boitiers haut de gamme intègrent des fonctionnalités réseau. On s'approche donc clairement d'une catégorie de disque dur réseau plus connue sous le nom de NAS (en cas de besoin, n'hésitez pas à consulter notre dossier comparatif). Dans le genre, deux grandes familles de produits existent.

Commençons par les « véritables » NAS. Ces disques durs réseau sont compatibles avec SMB (Server message block), le protocole de partage de fichiers de Microsoft. Sous Unix/Linux, la compatibilité SMB est assurée par un petit logiciel nommé « Samba ». Au final, ces disques sont donc capables de s'intégrer dans des environnements mixtes (Windows, Linux, Mac OS). En plus de cela, on note que la plupart des NAS permettent de réaliser des échanges FTP (dans ce cas, les transferts s'effectuent plus rapidement qu'en SMB).

La seconde catégorie de disques durs réseau est nettement plus restrictive. Pour pouvoir réaliser des transferts de fichiers, il faudra impérativement installer un logiciel propriétaire sur son ordinateur. Cette sorte de couche réseau bâtarde entrainera de nombreux soucis d'incompatibilité, voire de stabilité. Autre problème et non des moindres : souvent, l'utilitaire de partage du constructeur est uniquement disponible sous Windows… En conclusion, la présence de fonctionnalités réseau est importante, mais la compatibilité l'est tout autant. Dans la mesure du possible, privilégiez toujours les disques compatibles avec SMB (samba) et/ou FTP.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
159,00 €
à partir de
139,48 €
à partir de
178,00 €
à partir de
163,90 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels

@Icon sushi
Créez vos icônes en deux clics
Icon Generator Pro
Créez facilement des icônes modernes sur le thème de la Creative Suite d'Adobe !
Paint Express
Un éditeur spécialisé dans les icones
Image2Icon
Créez vos icones facilement
ICL-Icon Extractor
extraire et enregistrer des icones
Icon Searcher
retrouver les icones presentes sur son ordinateur

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité