Espace membre :
flechePublicité

// Cadeaux noël : guide d'achat high tech/informatique

Partager ce dossier

Publié par La Rédaction Clubic le Vendredi 22 Novembre 2013



GAN 2013


Une sangle ergonomique pour augmenter les photos souvenirs

Les appareils photo hybrides ont le vent en poupe. S'ils sont souvent privilégiés pour leur compacité par rapport aux reflex, ils restent trop encombrants pour une poche et pas pratiques à manier avec leur sangle d'origine. Qui n'a jamais renoncé à son bel appareil photo pour cette raison et s'est finalement contenté de son smartphone ?

Pourtant un simple accessoire assez peu onéreux permet d'exploiter le plus souvent possible son équipement : une sangle ergonomique. La marque BlackRapid, pionnière du segment, propose un large choix et est désormais largement distribuée en France. D'autres marques se sont depuis inspirées du concept. Solidement fixé à l'aide du filetage pour trépied, l'appareil photo coulisse le long d'une sangle et se fait oublier le long du corps en position repos ou s'utilise sans entrave à hauteur bout de bras.

Les prix s'échelonnent de 20 euros pour les modèles les plus simples à plus de 100 euros pour des modèles plus confortables et/ou pouvant accueillir deux appareils photo. En offrant cet accessoire au photographe de la famille vous vous faites plaisir aussi, puisque vous augmentez vos chances d'obtenir de beaux souvenirs et de belles photos de vous… Malin !

BlackRapid



Casio EX-ZR700 : un compact très abordable et efficace

Casio et son EX-ZR700 a incarné la grande surprise de notre comparatif estival de compacts à zoom puissant. Vendu à un prix plutôt agressif, le ZR700 fait mouche sur la plupart des tableaux : rapidité de l'appareil et de la mise au point, qualité d'écran, montée en sensibilité (très correcte jusqu'à 1 600 ISO), flexibilité des fonctionnalités (aussi bien du RAW et du mode manuel que des traitements simplifiés très efficaces comme la HDR ou le flou d'arrière-plan), autonomie supérieure à la moyenne, etc.

Certes, tout n'est pas rose. Le mode vidéo n'est pas aussi performant que sur les compacts de Sony ou Panasonic, et la stabilisation du zoom 18 X n'est ici que mécanique, là où les autres proposent une réduction des vibrations par mouvements de la lentille. Mais comme tout appareil, le ZR700 doit être vu dans son ensemble. Et une fois le pour et le contre pondérés, la conclusion reste très positive : Casio affiche là une belle réussite !

Casio EX ZR700 3


GAN 2013


Nikon D7100 : le reflex qui assure un max

Le D7000 avait fait le bonheur d'une multitude d'utilisateurs pendant près de deux ans et demi ; le D7100 prend la relève avec tout autant d'ambitions. Certes, on pourra reprocher à Nikon de n'avoir pas fondamentalement innové, moins peut-être que Canon et son EOS 70D avec lequel nous avons longuement hésité. Mais les modifications apportées sont de taille, et qui recherche un outil photographique performant n'aura guère à tergiverser. Les quatre attentes essentielles sont bel et bien satisfaites : autofocus à 51 collimateurs rapide, précis et sensible, superbe qualité d'image des 24 MPix (capteur CMOS sans filtre passe-bas), viseur et écran très confortables et ergonomie toujours aussi agréable et pointue.

Signalons également l'arrivée de deux fonctions fort utiles : la HDR (assemblage de vues pour une dynamique accrue) et le recadrage 1,3X. Cette dernière permet de rallonger sa focale en effectuant un recadrage dans le centre de l'image. C'est simple à mettre en œuvre (une touche dédiée) et c'est quasi indolore compte tenu de l'importante résolution du capteur (il reste encore une photo de 4 800 x 3 200 pixels). Des contre-indications ? Pour la vidéo, il existe mieux (notamment l'EOS 70D). Et sachez que pour tirer tout le potentiel du D7100, il va falloir utiliser des optiques de qualité. Pour Noël prochain ? Les kits en 18-140 mm ou 16-85 mm restent intéressants.

Nikon D7100



Pentax K-3 : le plus innovant des reflex

Lorsqu'on pense reflex, on pense immédiatement aux deux marques les plus réputées et les plus répandues, Canon et Nikon, qui proposent de très bons appareils. Mais le challenger Pentax fait preuve d'une grande ingéniosité et propose un modèle bourré d'innovations : le K-3.

Ceux qui ne possèdent pas déjà plusieurs objectifs et accessoires d'une autre marque auraient donc tort de se priver du filtre anti-moiré commutable, du capteur stabilisé avec fonctions correction d'horizon et Astro Tracer, des modes d'exposition TAv, Sv et du bouton vert ou encore de l'USB 3.0, autant de caractéristiques bienvenues et uniques sur le marché.

Le Pentax K-3 est vendu 1650 euros avec un zoom 18-135 mm ou 1550 euros sans objectif.

Pentax K-3



Ricoh GR : un compact délivrant la qualité d'un reflex

Ceux qui sont équipés se frottent souvent à une épineuse question : reflex ou smartphone ? Qualité ou compacité ? Mais une catégorie d'appareil photo qui a récemment pris un nouvel envol propose un compromis intéressant. Que diriez-vous d'avoir un capteur de reflex dans la poche de votre pantalon ? Il faudra vous passer de zoom, mais n'est-ce pas déjà ce que vous faites avec votre smartphone ?

C'est ce que proposent Nikon avec le Coolpix A et Ricoh avec le GR. Si les possesseurs d'un reflex Nikon pourront préférer le premier pour l'ergonomie unifiée très appréciable, le surcoût non négligeable n'apportera rien à tous les autres. Le Ricoh GR offre effectivement un meilleur objectif, permettant de tirer pleinement profit de son capteur APS-C dépourvu de filtre anti-moiré.

Un beau cadeau à 750 euros, mais c'est le prix du meilleur rapport encombrement/qualité du marché, devant même le Sony RX100 II.

Ricoh GR


GAN 2013


Nikon D800 : un reflex exigeant pour utilisateurs exigeants

Nous aurions préféré pouvoir recommander le nouveau Nikon Df, le tant espéré digne héritier des appareils photo argentiques à l'ancienne, avec une vraie visée reflex, mais il n'est pas à la hauteur de nos espérances. Il cumule effectivement trop de mesquineries, à commencer par l'absence purement arbitraire et donc impardonnable (ne serait-ce que par principe) de fonction vidéo.

Pour se faire plaisir, le Nikon D800, bien qu'il ait près d'un an, est donc préférable et reste une valeur sûre. Il maitrise bien le bruit en dépit de ses 36 millions de pixels, et cette très haute définition le rend particulièrement exigeant. La moindre erreur se traduira par un flou de bougé ou par une mise au point visiblement ratée : rien de tel pour progresser !

Le Nikon D800 se vend plus ou moins 2300 euros nu. Faute d'esthétique rétro, pour rester dans l'approche traditionnelle, on peut lui adjoindre une focale fixe 50 mm f/1,8 voire f/1,4 à 200 ou 350 euros.

Nikon D800



Sony Alpha 7 : on en avait rêvé, Sony l'a fait !

Un boîtier hybride de la taille d'un NEX, mais avec un capteur 24 x 36 mm, c'était jusqu'ici un vœu pieux, voire un fantasme. Jusqu'ici parce que depuis le 16 octobre, cette union improbable de la compacité et du plein format porte un nom : Alpha 7. Eh oui, c'est Sony qui est aux manœuvres. Boîtier en alliage de magnésium, poignée ergonomique en caoutchouc, toutes les molettes qui vont bien, viseur Oled 2,4 mégapixels et écran orientable de 921 600 pixels, Wi-Fi et NFC… la fiche technique que partagent l'Alpha 7 et l'Alpha 7R part sur de très bonnes bases.

Côté Alpha 7, le plus abordable des deux, Sony a opté pour un CMOS de 24,3 MPix doté de pixels dédiés à la détection de phase (117 collimateurs). Ce système vient compléter la détection de contraste habituelle et laisse présager des performances de mise au point de haut niveau. Un nouveau processeur d'image, Bionz X, assure quant à lui le traitement rapide et de qualité des vues, sur une large plage de sensibilité (100 — 25 600 ISO) et à une cadence élevée (5 im/s en photo, 60 im/s en vidéo Full HD). Ah, et tant qu'on parle de vidéo, notez que les Alpha 7 intègrent entrée micro, sortie casque, fonction focus peaking et affichage des zébras. Le seul hic, c'est qu'il faudra aussi envisager l'achat d'optiques dédiées aux Alpha 7 : elles sont bien en monture E comme les NEX, mais avec un cercle d'image plus grand, qui couvre le capteur de 24x36 mm. Et ces optiques dites FE sont chères, et pour l'instant au nombre de quatre.

Sony a7




Vous souhaitez plus de contenus appareil photo numérique ?



Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité