Espace membre :
flechePublicité

// Messagerie en ligne : comparatif de six offres

Partager ce dossier

Publié par Frédéric Cuvelier le Jeudi 11 Septembre 2008

Si la naissance du courrier électronique est antérieure à l'apparition de l'Internet, c'est bien par le réseau mondial que l'e-mail s'est largement démocratisé. Quoi de plus logique alors que de consulter ses messages via le Web ? Si l'appellation webmail fait plutôt référence à une technologie qu'à un service, c'est pourtant comme cela que sont communément nommés les GMail, Yahoo! Mail, Windows Live Hotmail, Jubii, ainsi que les interfaces dédiées d'AOL ou de La Poste. Ce sont d'ailleurs ces six offres que nous allons comparer ici, afin de dresser un bilan de l'ergonomie, de l'efficacité et des fonctionnalités de chacune d'entre elles et vous permettre ainsi de faire le meilleur choix.

Principe général


Quel est le chemin classique parcouru par un message lorsque vous cliquez sur le bouton « Envoyer » de votre client local, comme Thunderbird ou Outlook ? Le message commence par transiter vers le serveur de mail de votre fournisseur d'accès à Internet (Etape 1, Mail Transfert Agent numéro 1). Là, il est redirigé vers les serveurs du FAI de votre destinataire (étape 2, Mail Transfert Agent numéro 2) et attend que ce dernier clique sur le bouton « Recevoir » de son logiciel. Alors une requête sera envoyée au serveur (étape 3), qui lui transférera aussitôt le message en question (étape 4).

Cheminement d un mail


Si ce schéma est le plus courant, il existe un moyen de se passer des étapes 1 et 4, en l'occurrence. En effet, en utilisant les webmails, vous n'avez plus à faire transiter les messages de votre ordinateur vers l'extérieur, l'opération étant délocalisée vers un serveur distant et ce, à l'aide d'une interface dédiée.

Les avantages du webmail sur un client local


Le principal attrait d'un webmail réside dans l'absence de configuration dont il bénéficie. En effet, pas besoin ici de préciser identifiants ou serveur pop, simplement un nom d'utilisateur et un mot de passe à la connexion. Autre énorme avantage sur un client local : la possibilité de consulter ses messages n'importe où dans le monde, si tant est que vous puissiez vous connecter à Internet. Un autre petit plus également : certains FAI n'hésitent pas à supprimer votre compte de messagerie si vous résiliez votre contrat chez eux. Vous perdez ainsi l'usage de votre adresse et devez en avertir de nombreux, voire de très nombreux contacts. Avec un webmail, pas de souci de ce côté, vous conservez votre adresse quoi qu'il arrive. Enfin citons également le grand espace de stockage qui est souvent mis à votre disposition et qui vient alléger par là même vos disques durs, ainsi que la relative simplicité dont font preuve les différents webmails.

Quelques inconvénients toutefois


Dossier sécu - Sécurité informatique
Tout n'est évidemment pas tout rose dans le petit monde des webmails et nous pouvons aussi apporter de l'eau au moulin de leurs détracteurs. En effet, le manque de confidentialité certain compte parmi les défauts qui viennent le plus rapidement à l'esprit. La sécurité est en effet au centre des préoccupations lorsqu'on pense webmail, des spécialistes du genre comme Hotmail ou GMail étant régulièrement la cible de pirates indélicats (on se souvient de la faille de sécurité qui avait touché le service de Microsoft en 1999, touchant la gestion des mots de passe, par exemple).

Un des critères de sélection d'un webmail doit également être la capacité d'un serveur à détecter et éliminer efficacement le courrier indésirable. Cela est d'autant plus difficile qu'il faut efficacement le dissocier du courrier classique, et on peut se demander si les principaux acteurs que nous allons évoquer après parviennent à faire aussi bien de ce point de vue que des logiciels spécialisés (comme Spamihilator), associés à des clients de messagerie dits locaux.

Enfin, la possibilité d'accès au service, la rapidité de celui-ci ainsi que la conservation des données sont très dépendantes de la qualité du prestataire. Ceci dit, cela est également vrai pour les fournisseurs d'accès à Internet...

Les technologies du progrès


Dojo
Les webmails ont fait de gros progrès ces dernières années, tant au point de vue fonctionnalités qu'au point de vue ergonomie. Les raisons de cet essor ? Les technologies nouvellement utilisées dans le Web, comme le Javascript et ses déclinaisons parmi lesquelles l'Ajax (le système Atlas d'Hotmail en est un bon exemple). Cependant, ces innovations ne vont pas sans quelques soucis, au rang desquels nous pouvons citer l'impossibilité d'utiliser le bouton « Précédent » de votre navigateur (et celui de votre souris, par conséquent) de la même façon que sur une page Web classique.

Autre problème lié à l'utilisation de technologies encore mal supportées par certain navigateurs, la compatibilité de ces derniers avec les différents webmails. Même si certains continuent de s'efforcer à rendre leur service accessible à ceux qui ne sont pas vraiment à jour (voir cette actualité : Google met à jour Gmail pour... IE6), nous avons constaté la plupart du temps que même des logiciels récents ne peuvent afficher certaines pages. Il en va ainsi pour Jubii, incompatible avec Safari et Opera, et pour AOL Webmail, qui ne passe pas sous Opera (même dans sa version « Lite »). Pour les autres, pas de problèmes à signaler, que ce soit sous Windows avec Firefox 3, Internet Explorer 7 ou Opera, ou sous Mac, avec Safari ou Firefox.


Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Compilateur & IDE

Visual Basic 2010
La nouvelle version gratuite de Visual Basic en français !
EasyPhp
EasyPhp : Environnement PHP/Apache complet en français !
Dev-C++
Environnement de développement C++ gratuit
ResHack
Décompilateur graphique
Java SE Platform
Plateforme Java complète pour Windows et Linux
Game Maker
Réaliser des jeux sans connaissance de la programmation
flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité