Espace membre :
flechePublicité

// Clavier sans-fil BTC 5113

Partager ce dossier

Publié par Guillaume Tutundjian le Lundi 5 Août 2002

BTC 5113
Alors que nous testions un des mini-PC mis au point par Shuttle, le SS50, nous mentionnions la possibilité de le transformer en station multimédia dédiée aux DVD, VideoCD et DivX. Un tel usage implique évidemment l'emploi d'une télécommande pour plus de confort. Ce genre de machines peut aussi faire office de Web-TV afin de surfer sur grand écran et dans une telle situation la télécommande s'avère par trop juste. Internet nécessite en effet l'utilisation d'un véritable clavier et de cette bonne vieille souris !

Quelques constructeurs ont déjà pensé au moyen d'intégrer au mieux clavier et souris à ce nouveau genre de PC. Ils ont mis au point des solutions capables d'offrir la liberté d'une télécommande et les fonctions du couple clavier / souris. Le modèle que nous testons aujourd'hui n'est pas le plus abouti, mais il a le double avantage d'être relativement abordable et facile à dénicher en France. Il est construit par le taiwanais BTC, un fabricant pas vraiment spécialisé et qui produit aussi bien des lecteurs de CD-ROM, que des graveurs, des caméras ou des écrans LCD.

Présentation


Le clavier conçu par BTC est livré dans une boîte tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Son épaisseur un peu supérieure à la normale laisse toutefois supposer quelques chose de particulier. A l'ouverture on tombe en effet nez à touche avec un clavier aux formes originales, un joli récepteur infrarouge tout en rondeur et quelques petits accessoires que nous allons détailler très bientôt. Le récepteur infrarouge se présente sous la forme d'une boîte tout ronde et entièrement de noir vêtue. Un fil hélas assez court vient se brancher sur les deux ports PS/2 du PC cible. A noter qu'un adaptateur est fourni pour brancher le clavier sur les anciens PC, mais que rien n'est prévu pour la souris.

BTC 5113 - Le récepteur infrarouge
La face avant du récepteur (230 grammes) laisse apparaître les classiques voyants d'un clavier standard : verrou numérique, verrou majuscule et arrêt défilement. Un quatrième voyant vient s'allumer lorsque le clavier est sollicité, nous indiquant alors que la liaison s'effectue correctement. Le clavier justement est relativement classique dans sa conception. Il s'agit d'une version légèrement modifiée d'une clavier 105 touches et pour des raisons de dimensions BTC en a par exemple supprimé le pavé numérique. Le fabricant a également déplacé certaines touches et s'il faudra certainement un petit temps d'adaptation pour retrouver ses marques, il n'y a rien de catastrophique.

Le clavier est équipé de deux poignées afin de pouvoir le prendre en toute circonstances et le dessous à été dessiné de manière à pouvoir être par exemple posé sur les cuisses. Son poids (930 grammes) ne devrait gêner personne puisqu'il reste très modeste même une fois les piles mises en place. Ces dernières (trois bâtonnets format AA) sont fournies par BTC et se glissent très facilement sous l'appareil. Nous n'avons pu mesurer l'autonomie qu'elles offrent mais depuis quinze jours que nous utilisons quotidiennement cet engin, elles fonctionnent toujours impeccablement.

Installation et configuration


Les piles mises en place et l'ensemble branché il reste encore une chose à faire avant de tester ce périphérique en utilisation. Il faut en effet attribuer un identifiant au récepteur infrarouge. Cette précaution n'est véritablement utile que pour le cas où plusieurs clavier sans-fil seraient utilisés dans la même zone. Cette attribution se fait le plus simplement du monde, à l'aide du bloc de dip-switchs présent sous le récepteur lui-même. La petite notice en français livrée avec l'appareil nous indique clairement la marche à suivre.

BTC 5113 - L'adaptateur PS/2

L'adaptateur PS/2 fourni en standard.

Une fois sous Windows il faut par contre reconnaître que l'installation est un peu moins aisée. Rien de bien catastrophique puisque sans aucun logiciel le clavier et sa souris intégrée sont parfaitement reconnus sous Windows. Je n'ai pas essayé mais je pense qu'il en ira de même sous Linux. Ils sont par contre reconnus comme des périphériques standards et aucune des fonctions spéciales n'est exploitée. Sur le CD fourni dans la boîte on pourra trouver le pilote logiciel, hélas seulement en version Windows 95/98 et NT. Les utilisateurs de Linux en seront pour leurs frais : aucun moyen d'exploiter ces fonctions. Ceux qui tournent avec Windows 2000 ou XP devront pour leur part faire un petit tour de Web pour dénicher les derniers pilotes, seuls compatibles avec leur système.

BTC 5113 - Panneau de configuration n°1
BTC 5113 - Personnalisation des touches multimédias
BTC 5113 - Panneau de configuration n°2

Mis à part ces petits tracas de système d'exploitation, la mise en oeuvre du pilote est assez simple. Un petit exécutable, un double-click et le tour est joué. Au redémarrage, un nouvel icône se logera à côté de l'horloge et permettra de configurer les quelques options spéciales. Deux fenêtres sont accessibles via cette icône mais on sera un peu déçu par la faiblesse des réglages possibles : il n'est en fait possible de paramétrer que dix des quinze touches multimédia de la partie supérieure du clavier. Le manuel fourni dans la boîte n'explique à ce titre par grand chose mais l'aide au format html inclue à ces pilotes est plus complète.


BTC 5113 - Un trackpoint en guise de souris


Quelques reproches


Le clavier en lui-même n'est pas vraiment critiquable : il dispose d'un toucher très correct, offre une frappe relativement rapide et ne manque pas de précision. Sa silhouette permet une bonne prise en main (merci les poignées) et la partie inférieure peut servir de repose poignets miniature. La partie souris est nettement moins réussies et il faudra pas mal de pratique avant de parvenir à la maîtriser convenablement. Elle permettra alors de surfer dans des conditions satisfaisantes mais ne sera jamais assez rapide et précise pour être d'une quelconque utilité dans un jeu de stratégie temps réel par exemple. Un trackball comme il est existe sur certains modèles permet ce genre de fantaisie.

Il reste toujours possible de brancher une véritable souris sur le port PS/2 du PC tout en conservant le clavier infrarouge. L'idée des identifiants est plutôt bonne et offre une certaine sécurité, d'autant que le comportement général de l'infrarouge m'a vraiment impressionner. Les dix mètres de portée sont bien réel (au moins avec des piles neuves) et l'orientation n'est pas aussi contraignante que je pouvais me l'imaginer. Il n'est pas besoin de se trouver pile en face du récepteur et même avec quelqu'un qui passe devant le faisceau n'est pas coupé.

BTC 5113 - Le clavier

Un clavier au design plutôt réussi.

On regrettera par contre que les touches multimédia ne soient pas davantage paramétrables et que des logiciels très connus comme Winamp ou PowerDVD n'aient pas bénéficié de leur propre profil afin de les utiliser facilement avec ces quelques touches. Cinq d'entre elles servent par exemple à : éjecter un CD, avancer / reculer d'une piste, lire une piste et arrêter la lecture. On aurait donc bien aimé qu'en un minimum de clics ces fonctions soient répercutables sur WinAmp. Enfin et malgré les qualités de l'infrarouge, l'utilisation de la technologie d'ondes radio comme sur la télécommande ATi / Hercules de la All In Wonder Radeon 8500 (voir notre article)

Un clavier qui dépanne bien !


Si le 5113 de BTC n'est assurément pas le produit ultime, il n'en reste pas moins qu'il constitue une excellente solution de dépannage proposée à un tarif abordable : moins de 45 euros. Le clavier en lui-même permet une frappe relativement aisée et nombre de périphériques vendus chez les assembleurs offrent un confort de saisie inférieur. Les touches multimédias constituent un gadget qui s'intègre bien à ce type de produits et les quelques concessions faites par le fabricant (absence de pavé numérique, position de certaines touches...) ne gênent que quelques instants.

Deux points auraient cependant pu être nettement améliorés et nul doute qu'ils le seront avec les produits futurs. L'espèce de trackpoint qui sert de substitut de souris est le principal problème de ce produit. Il n'est pas très confortable et ne permet pas une sélection très précise. Le choix effectué par BTC est d'autant plus regrettable que d'autres fabricants proposent des Trackballs : solution infiniment plus pratique ! La technologie sans-fil employée constitue (dans une moindre mesure) le deuxième point faible de ce produit. L'infrarouge a évidemment l'avantage du prix mais il limite la portée à une dizaine de mètres et contraint quelques peu notre liberté de mouvements.

En utilisation conjointe avec un mini-PC de salon, ce 5113 reste une solution très pratique. Il permet par exemple de profiter pleinement d'un PC sans avoir à se lever ne serait-ce qu'une seule fois de son sacro-saint canapé. Le contrôle des logiciels multimédia est relativement simple et pour surfer il devrait suffire à tous après une petite période d'adaptation... Il faudra tout de même encore se lever pour insérer les CD / DVD dans le lecteur !

Les plus

  • Prix
  • Touches multimédias
  • Simple à installer

Les moins

  • Trackpoint peu précis
  • Limitations de l'infrarouge (portée, orientation)

BTC 5113

Clavier / Souris sans-fil

Moyen

  • Note globale
  • Confort de saisie
  • Fonctionnalités
  • Robustesse

Vous aimerez aussi

Article du Lundi 5 Août 2002 par Guillaume Tutundjian

Envoyer par mail Envoyer par mail
à partir de
99,21 €
à partir de
299,00 €
à partir de
172,30 €
à partir de
32,99 €
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Bricolage

BricoCalculette
Calculette multifonctions pour bricoleurs
SmartCUT Pro
Optimiser le découpage des panneaux.
RVal
Recherchez des valeurs de résistance.

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité