Quelle alimentation choisir pour ma configuration ?

A chaque configuration son alimentation

Alimentation Cooler Master Silent Pro M700
Pour de nombreux utilisateurs, l'achat d'une alimentation va de pair avec celui d'un boîtier. Cet élément d'une configuration est en effet souvent négligé, et les personnes choisissant de monter une machine préfèrent concentrer leur attention sur la carte graphique ou le processeur. Il est difficile de leur donner tort pour deux raisons principales. La première concerne évidemment le fait que l'influence de l'alimentation dans les performances d'une machine est moindre comparée à celle des éléments cités plus haut. En second lieu, les blocs dignes de ce nom peuvent parfois paraître un peu onéreux si l'on considère cette relative influence dans les performances.

Toutefois, le rôle que joue l'alimentation dans le bon fonctionnement d'un ordinateur est beaucoup plus important que le pensent bon nombre de personnes. En effet, de nombreux problèmes peuvent provenir d'une alimentation défectueuse ou de mauvaise qualité. C'est pourquoi il est primordial de ne pas se tromper au moment de concevoir sa machine ou lorsqu'est venu le temps de la mettre à jour.

Plusieurs questions peuvent alors se poser à l'utilisateur, qu'il soit novice ou non : mon bloc supportera-t-il la charge de ma nouvelle carte graphique ? Cette alimentation est-elle suffisamment puissante pour ma configuration ? Me permet-elle de faire évoluer ma machine à court ou moyen terme ? Autant de questions qui nous ont incités à préparer cet article au cours duquel nous allons décortiquer, élément par élément, la consommation de chacun d'entre eux.

Pour cela, nous avons décidé de relever la consommation des éléments qui composent certaines de nos configurations de référence. Puis nous évoquerons le cas d'une machine plus spécifique, dédiée aux joueurs. Nous donnerons également quelques indications sur la consommation d'éléments particuliers, comme un disque dur plus rapide, une carte additionnelle, en traitant aussi le cas de l'overclocking.

Finalement, les mesures effectuées devraient vous permettre de savoir si votre alimentation ou celle que vous prévoyez d'acheter va supporter un changement de cartes graphiques ou le nouveau processeur que vous convoitez. A vos calculettes !

Une alimentation, qu'est-ce que c'est ?

Pour comprendre l'importance du bloc d'alimentation, il faut en connaître le fonctionnement, du moins dans les grandes lignes. L'alimentation d'un ordinateur est donc un élément de conversion du courant électrique (alternatif) en plusieurs « rails » de courant continu destinés à alimenter en énergie les composants d'une machine. Cette conversion est caractérisée par différentes grandeurs dont l'une d'entre elles est très importante pour le sujet traité aujourd'hui : il s'agit du rendement de l'alimentation.

Qu'est-ce qu'un rendement ? C'est le rapport entre la puissance reçue et celle distribuée par le bloc d'alimentation. Dans un monde parfait, ce rapport serait de 1, c'est-à-dire que tout le courant entrant serait utilisé. Malheureusement, le fonctionnement d'une alimentation s'accompagne inévitablement d'une perte d'énergie par effet Joule. Ceux qui ont encore en tête leurs cours de physique comprendront tout de suite que l'on parle de chaleur. En résumé, une alimentation induit forcément un dégagement de chaleur, celui-ci étant directement lié au rendement du bloc.

En induisant des dégagements de chaleur trop importants, ces problèmes de rendement sont souvent la cause de surchauffe du matériel. S'en suivent des redémarrages intempestifs, éventuellement un overclocking limité, mais surtout une ventilation très bruyante. En effet, nombreuses sont les alimentations dont le système de ventilation est régulé par la température régnant à l'intérieur du bloc. Par conséquent, un mauvais rendement induit un dégagement de chaleur excessif et une ventilation des plus bruyantes.

Pour une consommation minimale : la norme 80Plus

Norme 80Plus
Si ces soucis de chaleur et de nuisances sonores ont leur importance, ce ne sont pas eux qui nous préoccupent le plus aujourd'hui. Le but est ici d'estimer quelle puissance votre configuration nécessite réellement, il faut se poser la question de la puissance que l'alimentation délivre dans les faits. Plus une alimentation possédera un rendement élevé, moins elle nécessitera de puissance pour faire fonctionner votre ordinateur, au contraire d'un bloc de mauvaise qualité qui consommera bien plus que ce que demande effectivement votre machine.

C'est pour ce genre de considérations qu'a été créé le label 80Plus, que certaines marques affichent fièrement sur les boîtes de leurs produits. Pour être certifiés 80Plus, les constructeurs soumettent leurs blocs à un organisme chargé de mesurer leur rendement à 20, 50 et 100% de charge. Si pour ces trois tests le chiffre de 80% est atteint ou dépassé, l'alimentation en question reçoit la récompense attendue. Cette norme est une très bonne indication pour qui veut s'assurer que son bloc sera de bonne qualité.

En résumé, une alimentation possédant le label 80Plus sera probablement moins génératrice de chaleur, moins bruyante et plus économe en énergie qu'un bloc de moindre qualité. De plus, la puissance qu'elle délivrera réellement sera proche des spécifications techniques apportées par le constructeur, puissance qu'il faudra rapprocher de celle nécessaire à votre configuration, que nous allons vous aider à déterminer.

Enfin, les défauts de rendement ne sont cependant pas les seuls à sévir au sein d'une alimentation. La stabilité des tensions joue également un rôle primordial dans la qualité d'un bloc. En effet, des variations trop importantes peuvent avoir des conséquences néfastes sur les composants d'un ordinateur, notamment la carte-mère. La stabilité d'une machine est également fortement liée à celle des tensions, particulièrement dans le cas d'un overclocking ou d'une charge importante. Malheureusement, seuls les tests peuvent vous donner des indications concernant cette caractéristique, aucune norme n'existant dans ce domaine, pas plus que dans celui des nuisances sonores engendrées par les alimentations.
Modifié le 01/04/2011 à 09h00
Commentaires