Choisir un moniteur

moniteur
Le moniteur est l'élément le plus important d'une configuration et nécessite un temps de réflexion plus long que pour le reste du PC.
Tout d'abord son prix, car il représente une bonne partie du prix d'un PC et là il est risqué de vouloir faire des économies de bouts de chandelle car en cas de mauvais choix votre vue risque d'en prendre un coup (à moins que se promener les yeux injectés de sang ne soit l'un de vos phantasmes).

Avant l'achat il faut vous posez plusieurs questions :

- Quels types de programmes et d'applications utilisez-vous ?
- Combien de temps passez-vous devant votre écran ?
- De quel budget disposez-vous ?

A partir des réponses à ces questions vous allez pouvoir commencer à faire votre choix tout en portant une attention particulière à certains critères.


La surface d'affichage


La surface d'affichage du moniteur s'exprime en pouces (2,54cm). Elle correspond à la diagonale du tube de votre moniteur.

Actuellement, pour une utilisation familiale, le 17 pouces (environ 43 cm) constitue l'entrée de gamme des moniteurs, les 14 et 15 pouces ne présentant pas une surface d'affichage confortable pour des applications multimédias. Cette taille suffira amplement pour une utilisation du traitement de texte, des jeux, d'Internet et d'applications multimédia. La résolution conseillée pour un écran 17 pouces est de 1024x768 pixels dans la plupart des applications.
Le 19 pouces (environ 48 cm) possède une surface d'affichage beaucoup plus agréable et permettant déjà des travaux de plus grande précision, notamment pour les amateurs du traitement photo ou du montage vidéo. Cette surface est également la plus prisée des amateur de jeux. Avec un 19 pouces, la résolution conseillée sera de 1280x1024 pixels.
Les 20,21,22 et 24 pouces sont d'abord destinés aux professionnels de l'image ou aux amateurs possédant une fortune personnelle car la gamme de prix est bien supérieure.

Ligne de moniteurs


Le point sur lequel il faudra prêter une attention particulière est la surface d'affichage réelle. En effet, les dimensions exprimées ci-dessus sont des diagonales théoriques et la surface d'affichage réelle pourra varier d'un moniteur à l'autre et représenter parfois jusqu'à 20% d'image en moins.


L'encombrement


Un point à ne surtout pas négligé.
Il faudra faire attention à la profondeur du moniteur pour que l'utilisateur se situe toujours à distance respectable de l'écran (environ 50cm). De manière générale, un écran 19 pouces est plus encombrant qu'un écran 17 pouces mais avec l'apparition de tubes courts on peut maintenant trouver des 19 pouces ayant le même encombrement qu'un 17 pouces traditionnel.
Sur ce point l'idéal serait d'acheter votre bureau après avoir choisi votre moniteur.


La fréquence de rafraîchissement


coupe moniteur
Appelée aussi fréquence de balayage, la fréquence de rafraîchissement correspond au nombre de fois où le faisceau d'électrons balaie l'écran en une seconde.
Quelle que soit votre résolution, la fréquence de balayage vertical devra être au minimum de 75Hz Afin de réduire au maximum les problèmes de scintillement. La norme TCO99 préconise quant à elle un taux de rafraîchissement de 85Hz
Sur ce point il faudra faire attention car si la plupart des moniteurs 17 et 19 pouces assurent en général une fréquence de 85Hz dans les résolutions respectives de 1024x768 et 1280x1024, beaucoup moins arrivent à maintenir un taux de rafraîchissement respectable dans les résolutions supérieures.

La fréquence de rafraîchissement dépendra aussi en grande partie du choix de votre carte graphique et plus précisément de son Ramdac (Ram Digital-to-Analog Converter) et de sa quantité de mémoire. Sur ce point les cartes les plus récentes possèdent un Ramdac de 350MHz et 32 Mo de mémoire qui permettent d'atteindre la résolution de 2046x1536 pixels en couleurs 32bits à la fréquence de balayge vertical de 75Hz, nettement suffisant pour les moniteurs 17 et 19 pouces qui pourraient se contenter respectivement d'un Ramdac de 230 et 250MHz.
Modifié le 13/12/2010 à 16h47
Commentaires