Google Maps affiche les trajets avec BlablaCar

Le service de covoiturage leader sur le marché, BlaBlaCar, a signé un partenariat avec le géant de Mountain View. Désormais l'application Google Maps, utilisée par des millions de personnes pour établir leur trajet en voiture, affichera une option permettant de voir si le trajet est faisable en covoiturage. Un véritable avantage pour BlaBlaCar face à la concurrence de plus en plus importante dans le secteur.

L'option a déjà été testée dans plusieurs pays européens et arrive enfin en France. Le projet est toutefois plus ambitieux : déployer cette nouvelle option dans tous les pays où BlaBlaCar est implantée.

Un trajet BlaBlaCar directement sur Google Maps


Le partenariat est finalement simple : lorsqu'une personne utilise le service Google Maps de Google pour visualiser le trajet qu'il compte réaliser, Google Maps va lui permettre de voir si ce même trajet est faisable avec le service de covoiturage BlaBlaCar. Seule l'application mobile de Google Maps intègre cette option qui n'est toutefois pas des plus visibles.

Pour visualiser les trajets possibles en covoiturage il faut sélectionner l'option « train » ce qui peut paraître paradoxal et contre-intuitif. Ainsi, avec les divers trajets en TGV et autres trains, le trajet en covoiturage va apparaître avec la mention « annonce » et une estimation du prix et du temps de parcours donnée par BlaBlaCar. Le prix réel étant fixé par la personne proposant le covoiturage, il peut être en réalité supérieur ou inférieur à celui affiché sur Google Maps.

google maps logo


En cliquant sur l'option, l'utilisateur sera renvoyé vers l'application officielle de BlaBlaCar pour réserver le voyage, ou sur l'Apple Store et le Play Store pour la télécharger et créer un compte.



Un partenariat gagnant-gagnant qui n'impacte pas les utilisateurs


L'accord entre BlaBlaCar et Google va permettre à l'entreprise française d'augmenter son chiffre d'affaires en multipliant le nombre de trajets par sa plateforme. Après un déploiement en Espagne, Pologne et Ukraine en juillet 2017, elle arrive en France, Italie et Belgique fin août 2017. Mais l'ensemble des 22 pays où BlaBlaCar propose ses services devraient, à terme, avoir également l'option sur Google Maps.

Côté prix, rien ne change pour l'utilisateur, qu'il propose le voyage ou qu'il soit passager. Google va malgré tout prendre une commission sur le chiffre d'affaires réalisé par BlaBlaCar grâce à son Google Maps.

Modifié le 23/08/2017 à 10h39
Commentaires