WhatsApp lance « Status » et s’attaque à Snapchat

Que Facebook, ait des vues sur Snapchat, ce n'est pas une nouveauté. Le milliardaire Mark Zuckerberg peut d'ailleurs, pour ce faire, compter sur l'une de ses acquisitions les plus historiques : WhatsApp. Le service de messagerie instantanée que Facebook a acquis en 2014 pour 22 milliards de dollars a lancé, le 20 février 2017, une nouvelle fonctionnalité.

Les utilisateurs de Snapchat devraient rapidement comprendre de quoi il s'agit. Cette nouvelle fonctionnalité s'appelle « Status » et est désormais disponible pour tout le monde sur WhatsApp.


Avec « Status » WhatsApp copie les « Stories » de Snapchat


Le succès de l'application de messagerie Snapchat tient intégralement dans son côté éphémère : lorsqu'un « snap » est envoyé à un contact, ce dernier ne peut le regarder que durant quelques secondes avant qu'il ne disparaisse à jamais. Bien évidemment, des petits malins ont trouvé le moyen de prendre des captures d'écran de ces snaps qu'ils mettent sur Internet, surtout s'il s'agit de photos de nus.

WhatsApp Statuts

Snapchat a également une autre fonctionnalité : la « Story ». Là, le snap est visible 24 heures pour tous les contacts, avant de disparaître. C'est cette fonctionnalité que WhatsApp a copiée : « Status » permet de faire exactement la même chose. La photo (ou la vidéo) est disponible durant 24 heures pour les contacts de l'utilisateur, avant d'être supprimée par le service.

Le plus de WhatsApp sur Snapchat ? Le cryptage


L'annonce du déploiement massif, avec la dernière mise à jour de WhatsApp pour iOS et Android, de « Status » est une mauvaise nouvelle pour Snapchat : le service de messagerie vise à entrer en Bourse sous le nom de Snap en 2017. Voir l'une de ses fonctionnalités être à nouveau copiée par Facebook, la firme de Menlo Park avait lancé une version des « Stories » pour Instagram en 2016, ne devrait guère faire plaisir aux investisseurs.

D'autant plus que WhatsApp a un argument de taille : contrairement à Snapchat, les conversations WhatsApp sont cryptées de bout en bout, ce qui empêche toute application tierce de les lire...

Mais WhatsApp a une faille : l'application utilise les numéros de téléphone (ou un compte Facebook) pour fonctionner, alors que Snapchat ne demande qu'une création de compte avec adresse mail. Celles et ceux qui utilisent Snapchat pour poster photos et vidéos tout en restant anonymes ne devraient pas abandonner le service.


Modifié le 21/02/2017 à 15h46
Commentaires