Corée du Sud : une attaque visant les réseaux sociaux touche 35 millions d'internautes

Les autorités coréennes viennent d'avertir qu'une attaque informatique avait atteint deux plateformes utilisées dans le pays. Le portail Web Nate et le réseau social Cyworld seraient les victimes de ce piratage qui aurait touché pas moins de 35 millions d'utilisateurs.

Drapeau coréen - Corée du Sud
Le régulateur des Télécoms de Corée du Sud annonce que plusieurs attaques informatiques ont été perpétrées à l'encontre de deux sites particulièrement utilisés par les internautes du pays. Selon la Commission coréenne des communications, des informations comme des numéros de téléphone, des adresses e-mail, des noms et des données chiffrées de Nate et de Cyworld ont été dérobées.

L'attaque serait plutôt importante puisque 35 millions d'utilisateurs auraient été touchés. Un motif qui a poussé les autorités de Séoul a demander à ce que la Chine coopère à l'enquête en cours. En effet, les premiers soupçons se dirigeraient vers Pékin.

Cette attaque fait écho à d'autres intrusions informatiques constatées en mai dernier. A l'époque, des pirates étaient parvenus à mettre à terre pendant plusieurs jours le réseau de la banque Nonghyup. Séoul avait qualifié ce comportement de véritable « acte de cyber-terreur sans précédent ». La Justice de Corée du Sud avait même précisé que les pirates provenaient du voisin du Nord mais qu'ils avaient éventuellement pu bénéficier d'une aide de la Chine.
Modifié le 12/07/2012 à 10h17
Commentaires