Sécurité : 1 smartphone sur 2 serait vulnérable

Les smartphones sont toujours plus utilisés au point qu'en 2017, les Français auraient tendance à privilégier le smartphone au PC pour se connecter sur Internet. Ces terminaux sont une cible privilégiée des hackers.

On peut les comprendre : selon une étude menée par Kaspersky Lab et dévoilée le 22 novembre 2016, les smartphones seraient loin d'être tous protégés contre les attaques des cybercriminels dans le monde.

Près d'un smartphone sur deux n'a pas de solution de sécurité


Ce n'est pas faute d'en avoir, des payantes comme des gratuites : les mobinautes du monde entier ne semblent pas friands de solutions de sécurité pour smartphones et pour tablette. C'est ce qui ressort de l'étude menée auprès de 12 000 personnes dans 21 pays, par Kaspersky Lab, dans le cadre du Mois européen de la cybersécurité lancé par Europol.

L'étude a montré que seulement 53 % des smartphones seraient dotés d'un antivirus ou tout autre solution permettant de les protéger contre les attaques. Les tablettes, de leur côté, seraient protégées à 57 %. Pourtant, les internautes sont conscients des risques, puisque les PC fixes sont 88 % à avoir une solution de sécurité installée sur leur disque dur (ce qui laisse toutefois 12 % des ordinateurs totalement à la merci des hackers).

smartphone piratage hack

21 % des utilisateurs de smartphones ne sait pas qu'il existe des malwares pour mobile


L'étude menée par Kaspersky Lab dévoile un chiffre inquiétant : 21 % des mobinautes ne seraient pas au courant de l'existence de malwares ciblant les smartphones et 58 % n'estiment pas nécessaire de protéger leur téléphone.

Il semblerait donc que les menaces ne soient pas bien connues des utilisateurs. C'est ce qui explique que 82 % des utilisateurs qui tentent de protéger leur smartphone ne le font qu'avec un mot de passe qui, bien évidemment, ne bloque pas une intrusion externe, un malware ou une tentative de spear-phishing. Seuls 41 % des utilisateurs protégeraient leur smartphone à la fois grâce à un mot de passe et une solution de sécurité.

Comparatif antivirus 2016 : lequel choisir ?

Voir aussi :

Modifié le 23/11/2016 à 12h23
Commentaires