le mardi 08 janvier 2008

2008, année du Livrel ?

Près de huit ans après le faux départ de Cytale, 2008 sera t'elle enfin l'année du livre électronique : le livrel ? Après des années de ventes relativement modestes, les nouveaux modèles dévoilés cet automne par des sociétés françaises comme Bookeen (Cybook Gen 3) ou l'américain Amazon (Kindle) se sont au contraire particulièrement bien vendus, entraînant même une certaine pénurie en ce début janvier.

Bookeen
Bookeen
?En raison d'une forte demande continue, le Cybook Gen3 est à nouveau en rupture de stock.? peut on ainsi lire sur la boutique en ligne de Bookeen, qui a écoulé en trois mois plus de cybooks qu'en cinq années d'activité et qui attend une livraison de 10 000 nouveaux modèles dans les prochains mois.

Mêmes soucis chez Amazon, dont le Kindle n'est également plus accessible à la vente : ?En raison d'une forte demande, le Kindle est temporairement en rupture de stock? peut on ainsi lire sur le site web américain d'Amazon.

Tout comme Sony, Amazon et Bookeen passent par un même fabricant : le taïwanais PVI, un des seuls assembleurs à utiliser la technologie d'écran e-ink dans ses produits.

Amazon Kindle
Kindle
Les fans de ebooks vont-ils dès lors devoir prendre leur manque en patience ? «Aux quelques dizaines de milliers de lecteurs e-paper écoulés dans le monde en 2007 (dont Sony représente environ 70% des ventes), s'ajoute désormais la lecture croissante de e-books sur téléphones mobiles, Smartphones et PDAs, marché qui a explosé au Japon en 2006 (50 M€ vs. 10 M€ en 2005), ainsi que sur ordinateur personnel, grâce à des logiciels de lecture tels qu'adobe reader. » pronostique Jérôme Archambeaud, spécialiste des livrels et administrateur de la société Feedbooks qui écoule déjà plus de 100 000 eBooks chaque mois.

«Avant de lancer le iPhone, 2 a commercialisé ses iPods et ce sont ces terminaux dédiés pour la musique qui ont permis l'essor d'un nouvel usage. Nous pensons qu'il faut également respecter cette première étape dans le livre électronique en proposant un terminal dédié. » nuançait en octobre dernier Laurent Picard, fondateur de la société Bookeen.

Avec ou sans terminal dédié, l'année 2008 semble en tout cas s'annoncer comme celle du livre électronique, dernier bien culturel à ne pas avoir vécu sa révolution numérique.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )