Espace membre :
flechePublicité

57 créations de jeunes pousses en février

Partager cette actu

Publiée par pulmo le Mardi 12 Mars 2002

Tandis que les créations d'entreprises engagées dans la Neteconomie baissent, le nombre de défaillances diminuent également.

Le greffe du Tribunal de Commerce de Paris publie son baromètre de février 2002, traitant de la création et de la défaillance des entreprises, des start-up, de l'endettement des entreprises et des jugements d'ouverture en procédures collectives des entreprises de la capitale.

Ainsi, après quatre mois de hausse consécutive, la création d'entreprises ralentit en février. 2 241 immatriculations de nouvelles sociétés au Registre du Commerce et des sociétés ont été enregistrées en février 2002, soit 10 % de moins qu'en février 2001 et 18,5 % de moins qu'en février 2000.

A l'image des créations d'entreprises prises dans leur globalité, les immatriculations de start-up engagées dans la NetEconomie indiquent une légère baisse en février. 57 sociétés se sont immatriculées en février, contre 63 en janvier.

50 % de ces jeunes sociétés exercent leur activité dans le domaine des services aux entreprises. 16 d'entre elles réalisent des logiciels informatiques, 6 font du conseil en publicité et en communication et 5 du conseil en informatique. Les 36 autres sociétés proposent des prestations variées : multimédia, édition, presse, commerce de détail divers.

216 jugements d'ouverture en procédures collectives ont été prononcés en février 2002. Ce chiffre, nettement inférieur à janvier 2002 (467 jugements d'ouverture) s'explique par l'arrêt de l'activité juridictionnelle des magistrats du Tribunal de commerce de Paris entre le 1er et le 14 février 2002.

Ces sociétés défaillantes totalisent un passif global de 113 221 000 euros, contre 43 914 000 euros en février 2001, soit une hausse de 158 %. 904 salariés sont concernés par ces défaillances, contre 394 en février 2001. Les secteurs les plus touchés sont ceux de l'industrie hors agroalimentaire (415 salariés), de l'immobilier et des services aux entreprises (288 salariés).
Enfin, 225 dirigeants se sont rendus au greffe en février pour y déposer leur déclaration de cessation des paiements (231 en janvier 2002).

Six start-up engagées dans la NetEconomie ont fait l'objet d'un jugement d'ouverture au Tribunal de commerce de Paris en février 2002. Elles ont déclaré un passif exigible moyen de 904 000 euros pour un actif moyen disponible d'environ 225 408 euros. Le passif exigible moyen est en forte hausse par rapport à janvier 2002 (184 000 euros), dû notamment au passif élevé déclaré par l'une de ces sociétés, supérieur à 4,3 millions d'euros.

22 salariés sont concernés par ces défaillances en février, contre 85 en janvier 2002.

Ce mois encore, le service de la prévention a détecté en février quatre nouvelles sociétés en difficulté.

« Après un mois de janvier assez prometteur, les indicateurs économiques relevés par le greffe pour Paris intra-muros ne confirment pas une réelle reprise en février », commente Pascal BEDER, greffier associé au Tribunal de commerce de Paris.

Vous aimerez aussi

Envoyer par mail Envoyer par mail
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )

flechePublicité

Les bons plans !

Partenaire Clubic.com

Top logiciels Impression d'images

Ashampoo Burning Studio
Une suite de gravure CD/DVD/Blu-Ray qui ne manque pas d'interêt
PagePlus SE
Logiciel de mise en page complet et gratuit
Imprim' Covers
Création de jaquettes DVD, CD et VHS
BorderMaker
BorderMaker : Créer facilement des bordures pour vos photos !
Poster Forge
Réalisez facilement vos affiches avec Poster Forge !
GoodFrame
Réaliser des cadres pour vos photos

Partenaire Clubic.com

flechePublicité

BE GEEK ! Avec Clubic Logo

flechePublicité