le lundi 15 février 2010

Les Etats-Unis testent leur système informatique

Cyber Shockwave
Les administrations des grands pays industrialisés ou les grandes sociétés et les données sensibles, toutes sont particulièrement dépendantes de leur système informatique. Certains l'ont bien compris et ont récemment mis à mal des institutions comme Google (voir Google arrête la censure et menace de quitter la Chine).

Toujours prompts lorsqu'il s'agit de défendre leur territoire, les américains n'ont pas fait attendre leur réaction et prévoient de tester leurs défenses informatiques demain, mardi 16 février. C'est à travers une courte vidéo aux relents de blockbuster hollywoodien que le Bipartisan Policy Center (BPC, un groupe indépendant d'étude politique) évoque cet exercice baptisé pour l'occasion Cyber shockwave.

Etabli sur un scénario pour l'instant tenu secret y compris pour les participants, cette attaque a pour but, selon le BPC, « d'éduquer l'opinion sur nos vulnérabilités ». Une véritable cellule de crise sera mise en place pour l'occasion afin de contrôler en temps réel la coordination avec les services de sécurité et le secteur privé.

Parmi les acteurs de ce scénario, on trouve notamment l'ancien directeur de la CIA Michael Hayden, mais aussi l'ancien secrétaire à la Sécurité intérieure de George W. Bush, Michael Chertoff, et l'ancien directeur du renseignement américain John Negroponte. La presse sera conviée et le tout bien évidemment filmé pour une retransmission ultérieure sur CNN.

Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )