le vendredi 27 juin 2008

Baisse des tarifs mobiles : l'Europe consulte

Trop chère la téléphonie mobile en Europe ? Bruxelles lance une consultation publique sur le futur règlement relatif aux tarifs de terminaison d'appel vocal mobile. Ces tarifs de gros sont facturés par l'opérateur dont le client reçoit un appel à l'opérateur du réseau de l'émetteur de l'appel. Ces tarifs déterminés par les autorités nationales de régulation, l'Arcep en France, sont répercutés sur la facture du client final, l'abonné.

Or, comme toujours au sein de l'UE, il existe de grandes différences entre Etats membres. D'après la Commission européenne, les tarifs de TA mobile dans l'Union varient de 0,02 euro la minute (Chypre) à plus de 0,18 euro la minute (Bulgarie). De plus, les tarifs de la TA mobile sont 9 fois plus élevés que ceux de la TA fixe (TA local 0,0057 euro la min. en moyenne).

« Les différences de tarifs de terminaison d'appel entre les pays de l'UE, ainsi que les grands écarts entre les tarifs de TA fixe et les tarifs de TA mobile, constituent autant d'obstacles à la réalisation d'un marché européen unique des télécommunications qui soit favorable à la concurrence et aux consommateurs. C'est d'ailleurs le consommateur qui paie ces différences entre les politiques réglementaires nationales», a déclaré Viviane Reding, commissaire en charge de la société de l'information et des médias, jeudi 26 juin 2008. Avant d'ajouter : « les marchés communautaires de la terminaison d'appel nécessitent une intervention. D'ici trois ans, je souhaite que s'installent une plus grande cohérence et une meilleure coordination afin de faire baisser les coûts des appels mobiles d'environ 70% par rapport à leur niveau actuel ».

La consultation publique sur cette proposition est ouverte jusqu'au 3 septembre 2008.
Commentaires
Chargement des commentaires...
( les afficher maintenant )