le mardi 21 février 2017

Paiements sur Internet : ne pas sous-estimer les risques

L'achat en ligne est en plein essor. La croissance fulgurante du géant Amazon depuis les années 2000 en est l'une des preuves et, désormais, rares sont les marques qui n'ont pas de boutique en ligne. Tout y passe : des vêtements aux jeux en passant par la nourriture, le maquillage et même le mobilier, les Français achètent de plus en plus en ligne.

Comment ne pas les comprendre ? Acheter en ligne est simple, rapide et permet même de faire des économies en cherchant le meilleur prix. Mais attention : l'opération n'est pas sans risque, loin de là.

Les risques du paiement sur Internet sont nombreux


Il n'est pas question d'arrêter les achats sur Internet, mais connaître les dangers permet de mieux se protéger.
Parmi les risques les plus courants il y a, bien évidemment, les risques informatiques.

Une attaque de phishing, par exemple, est vite arrivée : il suffit au pirate de créer un faux site marchand pour capter les données bancaires que vous aurez entrées dans le formulaire. Certaines attaques passent par des mails frauduleux de votre opérateur ou de votre banque, d'autres par des promotions incroyables... Il convient de toujours vérifier l'URL de la page sur laquelle vous rentrez les données : elle doit commencer par HTTPS (protocole sécurisé) et non simplement HTTP.

D'autres techniques, plus sournoises, consistent à voler les données directement lorsqu'elles sont tapées par l'internaute sur un site sécurisé. Contre ces attaques, malheureusement, il n'y a pas grand-chose à faire : elles sont lancées par des pirates beaucoup plus expérimentés qui s'attaquent au réseau Internet sur lequel vous êtes connecté (il vaut mieux éviter de procéder à des paiements sur un réseau Internet public comme un Wi-fi gratuit) ou au site sur lequel vous payez.

Toutes ces techniques ont un seul objectif : voler les coordonnées bancaires pour les utiliser frauduleusement ; lorsqu'on a l'habitude de payer sur Internet, il faut régulièrement vérifier ses comptes et signaler à la banque tout paiement suspect. Si la carte bancaire a été piratée, le client est couvert par l'assurance de sa banque qui remboursera les sommes débitées.

Exclusif - Ils trafiquaient les puces de cartes bancaires volées


Les autres risques et arnaques du paiement sur Internet


Acheter un produit sur Internet présente aussi le risque de se faire arnaquer par les vendeurs ou les sites Internet. Ce type de fraude reste assez rare mais existe.

Il est par exemple possible que le panier de vos achats ne présente pas le même montant lorsque vous sélectionnez les produits et lorsque vous allez régler la commande.

Le vendeur peut aussi ne pas exister : certains sites basés à l'étranger, par exemple, vont recevoir le paiement mais ne pas envoyer la marchandise ; ou alors envoyer autre chose que le produit commandé. Et difficile de lancer une procédure à leur encontre. Il faut donc privilégier des grandes marques à l'étranger, des sites officiels et, bien évidemment, des sites basés en France.

On n'oublie pas, bien évidemment, de faire attention sur les sites de petites annonces : les arnaques y sont courantes, malgré les contrôles des administrateurs et les enquêtes des autorités.

Modifié le 28/02/2017 à 17h13
Commentaires