le jeudi 24 novembre 2016

Amazon dit "stop" aux faux avis payés

L'un des points forts d'Amazon, comme de nombreux autres sites de e-commerce mais également de réservations d'hôtels ou de voyages, est bien évidemment la possibilité pour le client de lire les avis laissés sous un produit.

Plus un produit a une bonne note, plus il a des chances d'être acheté. Les vendeurs le savent et les moins scrupuleux font appel à des entreprises spécialisées dans les faux avis. Amazon a décidé de les combattre, en lançant une grande campagne de suppression en octobre 2016.


Des centaines de milliers de faux avis Amazon supprimés


Le site TechCrunch revient sur les effets du lancement de cette campagne de suppression d'avis lancée le 3 octobre 2016. Grâce aux données du site ReviewMeta, qui a analysé les avis de 32 000 produits recueillant quelques 65 millions d'avis sur le géant du e-commerce fondé par Jeff Bezos, TechCrunch a pu constater les effets positifs de la suppression des avis « payés ».

Premier effet direct, les notes moyennes attribuées aux produits analysés par ReviewMeta ont baissé. Alors que la moyenne des notes dépassait régulièrement les 4,4 étoiles avant le 3 octobre 2016, elle chute à moins de 4,35 étoiles après la campagne de suppression. Au total, selon ReviewMeta, Amazon a supprimé durant ce mois et demi de lutte contre les faux avis près de 500 000 commentaires de clients, dont 71 % auraient été payés. Le système n'est donc pas parfait, certains commentaires réels ont été supprimés, mais le ratio est plutôt bon.

Amazon colis

Les faux avis supprimés mais... aucun effet sur la note finale du produit


Si Amazon s'est lancé dans une campagne de suppression des faux avis, c'est pour que les clients puissent de nouveau leur faire confiance. Mais ReviewMeta, comme le rapporte TechCrunch, précise que la note finale des produits n'a pas changé : les faux avis ne semblent pas avoir l'impact souhaité par les vendeurs.


Le système de calcul de la note d'un produit d'Amazon ne prend pas uniquement en compte la note donnée dans l'avis, mais également la note « d'utilité » de l'avis donnée par les internaute, ainsi que la vérification du client. Les faux avis n'étaient que très peu pris en compte par l'algorithme de notation d'Amazon, puisque les clients n'étaient pas certifiés.

Désormais bannis du site, ReviewMeta estime que la part de faux avis sur l'ensemble des avis postés chaque jour sur le site a chuté considérablement, passant de plus de 20 % avant le 3 octobre 2016 à moins de 2 %.

Voir aussi :
Modifié le 24/11/2016 à 11h05
Commentaires